Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité dans le secteur de la santé : 2,4 tonnes de faux médicaments saisies par la Direction de la pharmacie

JPEG - 183.4 ko

2,4 tonnes de faux médicaments ont été saisies le mardi dernier à Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi par la Direction de la pharmacie, du Médicament et des Explorations diagnostiques (Dpmep), en collaboration avec la Direction centrale de la police judiciaire. Le Dpmep, Fernand Gbaguidi a précisé à cet effet que la mise en cause est actuellement en garde à vue en vue des sanctions pénales. La saisie de ces faux médicaments est, selon lui, le fruit d’une enquête minutieuse menée les éléments de la police judicaire dans la journée du mardi dernier. A ce sujet, le Prof. Fernand Gbaguidi a lancé un message de sensibilisation non seulement à l’endroit des auteurs, mais également à l’endroit des consommateurs et surtout des autorités ou acteurs légaux qui s’adonnent à ces pratiques, qui sont aux antipodes de la déontologie dans le domaine de la santé. « Le commerce du médicament, son importation, sa détention et sa vente sont régis par des textes réglementaires notamment, les lois 97-020 du 17 juin 1997, 90-005 du 15 mai 1990, 97-025 du 18 juin 1997 et l’ordonnance 75-7 du 27 janvier 1975….Tout contrevenant aux dispositions de ces textes est puni par la loi », a-t-il dit. Aussi, précise-t-il, dans l’article 19 de la loi 97-020 du 17 juin 1997, l’exercice illégal des professions de santé en clientèle privée est puni par la loi. A ce titre, les contrevenants peuvent être condamnés à une amende allant de 100.000 à 1.000 000 Fcfa et ou un emprisonnement de 6 mois à 3 ans.

28-07-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Grève à la justice : Attaquer le mal à la racine :
16-10-2017, Naguib ALAGBE
On se croyait sortis de l’auberge avec cette hibernation en cours de l’Union nationale des magistrats du Bénin (...)  

Lutte contre l’insécurité : La police neutralise deux malfrats à (...)
16-10-2017, La rédaction
Plus de répit pour les malfrats, aussi bien à Cotonou qu’à l’intérieur du pays. La lutte contre l’insécurité engagée par (...)  

Le ministère de l’Enseignement Supérieur dévoile les critères de (...)
16-10-2017, La rédaction
Les bacheliers de l’année 2017 et ceux de 2016 qui n’avaient pas fait l’objet d’un classement sont informés que les (...)  

Travaux de construction de la route Parakou-Wêwê : Ebomaf rassure (...)
12-10-2017, Alassane AROUNA
Les populations de Tourou dans le 1er arrondissement de la commune de Parakou étaient dans les rues le mardi 10 (...)