Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité et les accidents de circulation : Des élus outillés pour une culture locale de la sécurité

JPEG - 248.4 ko
Des élus locaux formés afin de réduire les accidents de la route

Le Directeur de l’Institut de formation sociale, économique et civique (Infosec) a procédé hier au siège de l’Institut à Cotonou, à l’ouverture d’un séminaire sur le thème : « Implication des élus locaux dans le développement de la sécurité routière au Bénin ». A en croire Jacques Hounkpè, les accidents de la route sont comparables à une charge de morbidité, à celle du paludisme et de la tuberculose, et frappent particulièrement les pays en développement. Ce séminaire initié à l’endroit des élus locaux vise à réduire sensiblement l’insécurité routière dans les communes du Bénin. Il s’agit entre autres d’informer les élus locaux sur la dimension sécuritaire dans la prise de décision en matière d’occupation des voies publiques, de mener des actions d’éducation et de communication pour ancrer une culture locale de la sécurité routière dans les villes. Au dire de Jacques Hounkpè, au-delà de la sphère gouvernementale, il faut une contribution de la société civile et d’autres acteurs tels que les élus locaux à la sécurité routière. En effet, ce séminaire est une initiative de l’Ong Attention sécurité pour tous (Aspt), qui s’est fixé comme mission, la formation et la sensibilisation des usagers de la route sur le code de la route. ‘’Nous espérons qu’à la suite de cette formation, les résultats attendus seront atteints avec la libération des passages piétons et des voies d’accès par les envahisseurs. Nous exhortons les autorités locales à mettre tout en œuvre pour l’atteinte de cette difficile, mais noble mission. Vous êtes appelés à faire une œuvre de salubrité publique. Ne craignez une prétendue impopularité pour une éventuelle élection prochaine dont vous êtes plus ou moins sûrs’’, a laissé entendre Bruno Ahouangan, directeur de l’Ong Aspt. Pour le directeur de l’Infosec Jacques Hounkpè, la lutte contre l’insécurité routière est une priorité pour tous. Il va invité les participants à ce séminaire à mieux suivre les communications afin de démultiplier les enseignements auprès de leurs administrés.

18-12-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)  

Réforme du système éducatif béninois : Les lycées techniques : Quels (...)
22-09-2017, Patrice SOKEGBE
L’inadéquation entre la formation et l’emploi observée depuis peu amène bon nombre de professionnels du secteur éducatif (...)  

Journée internationale de la Paix : Le Camo et les scouts (...)
22-09-2017, La rédaction
« La paix est une affaire de tous, sans discrimination de région et de religion ». C’est le message porté hier aux (...)  

Descente des avocats dans les prisons : « Nous allons constater (...)
22-09-2017, La rédaction
Du 25 au 29 septembre prochain, les avocats effectuent une descente dans les prisons civiles du Bénin pour apprécier (...)