Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité grandissante : 1 milliard 200 millions emportés dans un braquage au cœur de Cotonou

JPEG - 379 ko
Didier Atchou, DGPN a de soucis à se faire

1,2 milliards. C’est le montant emporté par des malfrats lourdement armés dans la journée d’hier non loin du Codiam au quartier Général Camp Ghézo en plein cœur de la ville de Cotonou. Un véhicule de convoyage de fonds d’une institution financière à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a été pris en otage et vidé de son contenu. De sources policières, le conducteur de cette fourgonnette de convoyage de fonds a été tenu en respect et contraint de se détourner de sa destination initiale. Il a donc essuyé des sueurs froides dans un véhicule climatisé. En effet, c’est le nommé Abel Nagnanhoun, un des agents de la société de sécurité privée en charge du convoyage des fonds qui a pointé son arme au front du chauffeur après avoir désarmé ses collègues qui sont à bord dudit véhicule. Il a donc fait détourner la fourgonnette de transfert de fonds de sa direction depuis la Mosquée centrale de Zongo jusqu’à la devanture du Codiam au quartier Général Camp Ghézo en passant par la bourse du travail. Là-bas, un véhicule Crv de couleur noire avec des hommes armés attendaient. Selon les recoupements, aussitôt immobilisée, la fourgonnette a été prise d’assaut par les occupants de la Crv qui l’ont complètement vidée de son contenu. Le transbordement des fonds s’est déroulé en présence des usagers de la route. Avant de prendre la fuite avec les occupants de la Crv, Abel Nagnanhoun, a menotté ses deux collègues avec qui il était dans la fourgonnette. Quelques minutes après ce braquage spectaculaire, les policiers et les gendarmes sont venus sur le terrain pour le constat d’usage. Une enquête a été aussitôt ouverte pour retrouver les fonds et les braqueurs.

12-05-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)  

Réforme du système éducatif béninois : Les lycées techniques : Quels (...)
22-09-2017, Patrice SOKEGBE
L’inadéquation entre la formation et l’emploi observée depuis peu amène bon nombre de professionnels du secteur éducatif (...)  

Journée internationale de la Paix : Le Camo et les scouts (...)
22-09-2017, La rédaction
« La paix est une affaire de tous, sans discrimination de région et de religion ». C’est le message porté hier aux (...)  

Descente des avocats dans les prisons : « Nous allons constater (...)
22-09-2017, La rédaction
Du 25 au 29 septembre prochain, les avocats effectuent une descente dans les prisons civiles du Bénin pour apprécier (...)