Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Interdiction des publicités autour des activités médicales : Le ministre Benjamin Hounkpatin interpelle les patrons de presse

JPEG - 64.7 ko

Les publicités portant sur les activités médicales dans la presse seront désormais sanctionnées. C’est ce qui ressort de la rencontre tenue hier entre le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin et les patrons de presse, à la salle de conférence du ministère. A l’occasion, le ministre a fustigé ces pratiques courantes et interpellé les patrons de presse. Selon lui, le décret du 28 juillet 2018 indique clairement en son article 3 les sanctions auxquelles s’exposent les auteurs ou complices d’émission, d’affichage ou de diffusion de publicités liées aux activités médicales. « Nous avons constaté que depuis que ce décret a été pris, plusieurs organes de presse l’ont violé de par soit des publicités de produits médicinaux traditionnels ou autres, soit par des émissions à caractère informatifs, sur des médicaments. Et il ne saurait être question que le gouvernement laisse se poursuivre cette dérive. Parce qu’elle a des conséquences néfastes sur la population », a-t-il ajouté. Cette rencontre d’échanges a également permis d’avertir les hommes des médias quant à la volonté du gouvernement de sanctionner ceux qui ne se conformeront pas à cette disposition. « Cette situation fait que les populations, a priori, ont foi en ce qui est véhiculé par les médias. Vous avez donc la responsabilité d’œuvrer dans l’honnêteté et la transparence. Je vais insister sur la responsabilité qui peut être d’ordre civil ou pénal », a déclaré le Directeur de la communication gouvernementale, Wilfried Léandre Houngbédji. A en croire le ministre, les médias qui ne respecteront pas les dispositions légales risquent, en dehors des sanctions administratives, une amende de 1 à 5 millions de Fcfa.

12-10-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2730

Promotion des sciences actuarielles et finances : La Fast dispose (...)
19-10-2018, Patrice SOKEGBE
Promouvoir la profession d’actuariat au Bénin et sur le continent africain, ceci dans un cadre d’échange où les (...)  

Campagne cotonnière 2018-2019 : L’Aic lance la commercialisation du (...)
19-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
« Les villages vont s’animer. Les routes nationales inter-communes et les pistes cotonnières connaitront beaucoup de (...)  

Construction et équipement d’un orphelinat de 200 places à Glazoué (...)
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Un orphelinat flambant neuf de 200 places, entièrement meublé et équipé, c’est le geste à mettre à l’actif de l’honorable (...)  

Innovation technologique avec Beyond Tower Charge : Une solution (...)
17-10-2018, Isac A. YAÏ
Réduire la peine des populations qui ont difficilement accès à l’énergie surtout pour recharger leurs téléphones (...)