Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Intoxications autour de la campagne cotonnière 2017-2018 : En quantité et en qualité, les intrants disponibles !

JPEG - 349.3 ko

Le mensonge a beau courir, il se fait toujours rattraper par la vérité. Et bien vivants, les détracteurs de la campagne cotonnière 2017-2018 le seront pour constater, contrairement au bruit qu’ils ont fait courir dans le monde des producteurs que la qualité des intrants, herbicides et insecticides était douteuse et que ceux-ci n’existaient même pas en quantité, qu’au fait, ils ont tort. Et donc, en réalité, au cours de la période des emblavures et des semis, les producteurs de coton ont eu les produits de traitement en qualité et en quantité pour faire régulièrement les 6 traitements recommandés. Mieux, les surfaces en culture intensive ont reçu les produits selon les doses définies.
Pour rappel, il est prévu à titre expérimental au cours de la campagne en cours, de tout mettre en œuvre pour obtenir au moins 2 tonnes à l’hectare en culture intensive. D’ailleurs, par rapport à cette expérimentation qui vise à booster la culture de l’or blanc, il se note déjà par plant, plus de 80 capsules de coton graine sur les emblavures en culture intensive alors que la moyenne était autour de 30 capsules il y a quelques années.
Aussi, les premières récoltes ont commencé dans les communes de l’Alibori, et les acteurs s’activent à ce que cette importante production qui battra tous les records soit égrenée hors pluie et avant la fin du mois d’Avril 2018. Bref, s’il était vrai que les intrants étaient soit de mauvaise qualité ou en quantité insuffisante, il serait, à l’heure actuelle, impossible d’envisager de si belles récoltes et une production record. Alors, pas la peine de s’attarder sur des broutilles. Avec l’apport des professionnels rompus à la tâche pour l’essor de la filière coton, les fruits ne peuvent que tenir la promesse des fleurs !

17-10-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Encore un de plus. Un nouveau geste pour témoigner d’une gouvernance appréciée au-delà des frontières. Cette fois-ci, directement des Etats-Unis, la (...) Lire  

En vérité : L’Ecole dans tous ses états (...)
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Accord de partenariat entre l’ordre des avocats et Nsia Banque : (...)
17-12-2018, Isac A. YAÏ
La Caisse Autonome des Règlements Pécuniaires des Avocats (Carpa) est désormais une réalité au Bénin et son compte est (...)  

Construction de la route Djougou-Péhunco-Kérou- Banikoara : Le (...)
17-12-2018, Patrice SOKEGBE
Le Gouvernement béninois a fait de l’agriculture, notamment la filière coton, un pôle prioritaire de développement du (...)  

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)