Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée africaine de l’infrastructure qualité : L’Anm engagée pour le respect des normes

L’Agence nationale de normalisation, de métrologie et du contrôle qualité (Anm) a commémoré hier, à la salle de fête de Magic Land à Cotonou, la journée africaine de l’infrastructure qualité. A l’occasion, le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Mica), Lazare Sèhouéto et les Directeurs de l’Anm, Loukoumane Ossénie et du commerce, Bernard Fabi, leurs partenaires, les ambassadeurs d’Allemagne et de la Turquie, ont échangé avec les hommes des médias sur la place de la métrologie dans le développement économique d’un pays.

JPEG - 247.9 ko

« Quelle métrologie pour quelle économie ? ». C’est autour de cette thématique que journalistes, partenaires techniques et financiers, et cadres du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Mica) en général, de l’Anm en particulier ont confronté leurs idées, pour relever les enjeux du contrôle des normes dans le développement économique des Etats africains, notamment en ce qui concerne l’exportation de leurs produits. « La question de la qualité est au cœur du développement des pays. Et l’Etat doit faire en sorte que la norme soit respectée, sinon notre pays ne peut s’intégrer. Aujourd’hui, la Chine peut exporter vers l’Europe et les Etats-Unis parce qu’elle s’est mise aux normes. Donc, si nous ne nous conformons pas aux normes, nous signons notre arrêt de mort sur le marché international… », a déclaré le ministre Lazare Sèhouéto. Au cours de ce déjeuner-débat, deux éléments vidéo ont permis aux participants de toucher du doigt la problématique de la mesure et de la qualité en Afrique, mais aussi de se rendre à l’évidence que l’infrastructure qualité est une condition de base pour passer au commerce global. Et la mission de l’Anm est de veiller au respect des normes tant pour le commerce intérieur, qu’extérieur. A en croire le Directeur général Loukoumane Ossénie : « L’Anm accompagne les entreprises à mettre sur le marché des produits de qualité, et l’outil qui permet de faire ce contrôle, c’est la métrologie. Par exemple, le taux d’acidité au niveau du Karité, la maîtrise du poids du conteneur envoyé à l’extérieur..., voilà les défis que notre métrologie doit relever ».

19-05-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)