Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée du volontariat français : L’ifc célèbre l’engagement bénévole et la citoyenneté des jeunes

L’institut français de Cotonou (Ifc) a célébré hier la journée du volontariat français ; une journée de réflexions et de partage d’expériences autour de la jeunesse, de la paix et de la citoyenneté.

« Volontariat et jeunesse face aux défis de la paix, la cohésion, la démocratie et la citoyenneté ». C’est le thème qui était au cœur de la célébration de la journée du volontariat français, hier à l’institut français de Cotonou. Une journée marquée par trois moments forts : le lancement officiel, le panel et les témoignages des volontaires français.
Le lancement de la journée du volontaire français a été essentiellement fait d’allocutions, en l’occurrence celles du représentant des volontaires, du ministre des sports et de l’ambassadrice de France. Ce lancement a été suivi de la visite des stands des structures d’accueil des volontaires et des organisations partenaires de l’ambassade de France.
Après le retrait des officiels, le panel a pris place. Il était composé de plusieurs acteurs publics impliqués dans la promotion du volontariat au Bénin ; notamment Constant Kpao Saré, conseiller technique au ministère des sports et chargé du volontariat ; Euloge Ogouwalé, enseignant au département de géographie à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et coordonnateur du service de volontariat à l’Uac ; Gustave Assah, Président de Social Watch Bénin. Tous les panélistes ont reconnu l’importance du volontariat non seulement pour le développement personnel et professionnel des jeunes, mais aussi pour la consolidation de la démocratie à la base et la veille citoyenne. Entre 2014 et 2016, ce sont 5 700 jeunes qui ont bénéficié du volontariat d’expertise professionnelle initié par le ministère en charge de la jeunesse. A l’Université d’Abomey-Calavi, depuis 2013, ils sont 400 jeunes ayant au moins la licence à être sélectionnés chaque année pour participer au service de volontariat. Un service de volontariat qui leur permet de suivre des formations qui font d’eux des Béninois de type nouveau, car elles les débarrassent des « déchets socioculturels », les « déprogramment » et les « reprogramment ». Quant à Social Watch Bénin, ce réseau forme de nombreux jeunes au contrôle citoyen de l’action publique, ce qui leur permet de contribuer efficacement à l’enracinement de la démocratie locale à travers les « cellules de participation locale ».
Le public a contribué activement au débat en posant plusieurs questions et en souhaitant que les différents types de volontariat prennent aussi en compte des jeunes leaders n’ayant pas eu un niveau élevé d’instruction.
La journée a pris fin par les témoignages des volontaires français et ceux des structures d’accueil ainsi que la présentation de l’action de la France au Bénin.
Fawaz AYAH (Stg)

11-10-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)