Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée internationale de la Femme 2017 : Le ProSAR sensibilise les élèves du Lycée des Jeunes filles de Natitingou

JPEG - 67.8 ko

L’édition 2017 de la journée internationale de la femme célébrée le 08 Mars dernier à l’échelle planétaire, n’est pas passée sous silence au lycée des jeunes filles de Natitingou. En lieu et place des réjouissances populaires et des discours protocolaires qui ont souvent marqué cette célébration, les pensionnaires de ce foyer ont eu droit à une sensibilisation sur la malnutrition et leur responsabilité pour une vie active saine. Trois projections vidéo sur l’entrepreneuriat féminin et la malnutrition chez les enfants ont été faites à l’occasion. Des projections très édifiantes qui ont permis à ces filles de toucher du doigt l’univers d’une femme diplômée sans emploi reconvertie dans l’agriculture, les dispositions à prendre par une mère pour éviter la malnutrition chez son enfant et les techniques de fabrication du fromage à base de soja. L’initiative émane projet de sécurité alimentaire et de renforcement de la résilience (ProSAR) qui est une composante de la GIZ. Elle vise à renforcer les capacités de ces futures femmes sur les bonnes pratiques, histoire de les préparer à la vie active. Elles pourront aussi servir de relais communautaires une fois dans leurs familles respectives. Prenant la parole, le chef projet du ProSAR a mis l’accent sur l’approche genre car, a-t-il martelé, « les femmes jouissent des même droits que les hommes. Elles ont le droit d’exercer les métiers de leur choix sans aucune contrainte sociale ni familiale ». Behrens Rüdiger va ensuite exhorter ces filles à travailler à l’école afin d’être à l’avenir autonomes dans leur foyer. Signalons que le ProSAR, vise à lutter contre l’insécurité alimentaire dans les communes du septentrion. De ce fait, il contribue à l’élargissement des connaissances sur une alimentation saine et équilibrée (diversité et qualité des aliments, composition des repas, etc.) au niveau des ménages.
Alassane AROUNA

13-03-2017, Alassane AROUNA


CHRONIQUES

En vérité : Micmac à préjudice pour Djougou !
27-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des légèretés administratives à donner la chair de poule ! Un préjudice énorme aux populations de Djougou et à un entrepreneur qui ne peut passer sous (...) Lire  

En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Cep 2017 : Un taux de réussite de 65,15%
24-07-2017, Patrice SOKEGBE
Cep 2017 : Un taux de réussite de 65,15%
24-07-2017, Patrice SOKEGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Empêcher la mise entre parenthèse du droit syndical à la Police, un (...)
27-07-2017, La rédaction
Le syndicalisme policier dans notre pays date de plus de dix ans. Cela n’a été possible qu’après des négociations (...)  

Communication pour la promotion de la nutrition au Bénin : Le (...)
27-07-2017, La rédaction
Le Secrétariat permanent du Conseil national de l’Alimentation et de la Nutrition (Sp-Can) a procédé hier, à Bénin (...)  

Echanges sur le système éducatif béninois : (...)
26-07-2017, La rédaction
Ils estiment que les curricula de formation doivent être en adéquation avec les domaines d’activités réels qui existent (...)  

Entretien avec le Docteur Orens Avoungnansou sur les maladies de (...)
26-07-2017, Isac A. YAÏ
Les maladies de la prostate tuent de plus en plus les hommes d’un certain âge. Mais ces maladies peuvent être (...)