Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée internationale de la Femme 2017 : Le ProSAR sensibilise les élèves du Lycée des Jeunes filles de Natitingou

JPEG - 67.8 ko

L’édition 2017 de la journée internationale de la femme célébrée le 08 Mars dernier à l’échelle planétaire, n’est pas passée sous silence au lycée des jeunes filles de Natitingou. En lieu et place des réjouissances populaires et des discours protocolaires qui ont souvent marqué cette célébration, les pensionnaires de ce foyer ont eu droit à une sensibilisation sur la malnutrition et leur responsabilité pour une vie active saine. Trois projections vidéo sur l’entrepreneuriat féminin et la malnutrition chez les enfants ont été faites à l’occasion. Des projections très édifiantes qui ont permis à ces filles de toucher du doigt l’univers d’une femme diplômée sans emploi reconvertie dans l’agriculture, les dispositions à prendre par une mère pour éviter la malnutrition chez son enfant et les techniques de fabrication du fromage à base de soja. L’initiative émane projet de sécurité alimentaire et de renforcement de la résilience (ProSAR) qui est une composante de la GIZ. Elle vise à renforcer les capacités de ces futures femmes sur les bonnes pratiques, histoire de les préparer à la vie active. Elles pourront aussi servir de relais communautaires une fois dans leurs familles respectives. Prenant la parole, le chef projet du ProSAR a mis l’accent sur l’approche genre car, a-t-il martelé, « les femmes jouissent des même droits que les hommes. Elles ont le droit d’exercer les métiers de leur choix sans aucune contrainte sociale ni familiale ». Behrens Rüdiger va ensuite exhorter ces filles à travailler à l’école afin d’être à l’avenir autonomes dans leur foyer. Signalons que le ProSAR, vise à lutter contre l’insécurité alimentaire dans les communes du septentrion. De ce fait, il contribue à l’élargissement des connaissances sur une alimentation saine et équilibrée (diversité et qualité des aliments, composition des repas, etc.) au niveau des ménages.
Alassane AROUNA

13-03-2017, Alassane AROUNA


CHRONIQUES

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
La nouvelle est encore fraîche. Pour une surprise, c’en est une. Hervé Hehomey a été débarqué du gouvernement. En tournée dans la partie septentrionale (...) Lire  

En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon
Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2160

Vie des couples : Les femmes ménagères, des êtres aux mille (...)
20-09-2017, La rédaction
Elles sont nombreuses, les femmes qui n’ont de dévotion que pour leur foyer. Consacrées en permanence aux activités (...)  

Amélioration du système éducatif au secondaire : Lucien Kokou lance (...)
20-09-2017, La rédaction
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou, a lancé le (...)  

Rentrée scolaire 2017-2018 : Le vrai visage de l’école
20-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les cours dans les établissements publics ne se dispenseront pas sur les chaînes de radio et de télévision, encore (...)  

Interview avec Dr Stéphane Hountovo, Gynécologue-Obstétricien au (...)
20-09-2017, La rédaction
La dysménorrhée ou règles douloureuses est une douleur qui précède, accompagne ou suit la menstruation 30 à 50% des (...)