Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée internationale de la paix : Le Pnud plaide pour un avenir à l’abri des violences

JPEG - 61.7 ko

En prélude à la commémoration de la journée internationale de la paix édition 2016, le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) et la Coalition nationale de la paix du Bénin ont tenu hier à Azalaï hôtel à Cotonou un point de presse. La célébration de cette année est placée sous le thème : « Les objectifs du développement durable, composantes de la paix ». Selon Fatoumatou Batoko Zossou, présidente de la Coalition nationale de la paix, des universitaires, des syndicalistes et des personnalités religieuses répartis sur tout le territoire national œuvrent au quotidien à travers sa structure pour l’enracinement de la paix au Bénin. « Nous avons démarré des activités depuis le 16 septembre dernier en élaborant des messages télévisés et en organisant des séances de prières dans les mosquées et les églises », a-t-elle déclaré. Au dire du professeur Albert Tévoedjrè, les Nations unies ont été la première institution à reconnaître l’Initiative africaine d’éducation à la paix et au développement par le dialogue interreligieux et interculturel comme une chance de grand progrès pour la paix. Ainsi, l’inauguration de la maison de la paix à Kpoguidi est le premier anneau d’une immense chaîne qui se veut être le symbole concret de ce que la paix doit être. « Apprendre à coexister, c’est l’unique chemin car, la foi sans les œuvres est une foi morte », a-t-il déclaré. Pour y parvenir, une pétition a été lancée lors du ramadan et ce, jusqu’au prochain ramadan pour recueillir le plus de signatures possibles afin d’obliger les Nations unies à se doter d’une force aussi importante que l’Onusi et autres pour la paix. « Mettons un milliard dans le vivre ensemble et nous aurons des résultats », a-t-il conseillé. Pour sa part, le représentant résident du Pnud au Bénin Siaka Coulibaly a affirmé que les Nations-Unies, à l’occasion de cette journée, invitent tous les pays du monde, à se rappeler leur humanité commune et à œuvrer de commun accord pour construire un avenir à l’abri des violences. « Les 17 Odd sont des objectifs universels qui s’appliquent à tous les pays. Ils sont indispensables parce qu’ils constituent le socle de la paix et si nous faisons cause commune de la paix, elle sera une réalité », a-t-il souligné. Il a par ailleurs exhorté les populations à célébrer la semaine de la paix tout en précisant que le développement et la paix sont interdépendants et se renforcent. « A travers les œuvres de développement, nous pouvons contribuer à la consolidation d’une paix durable », a-t-il conclu.
Sandric DIKPE (Coll.)

21-09-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)