Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée internationale Nelson Mandela : Yali et Jeune leader du Bénin se souviennent de l’homme

JPEG - 121.8 ko

Quatre (04) ans environ après son décès, Nelson Mandela continue de susciter l’admiration de la jeunesse africaine. Décrété en 2009 « journée internationale Nelson Mandela » par l’Assemblée générale des Nations Unies en reconnaissance de la contribution de l’ex-président Sud-Africain à la culture de la paix et de la liberté, le 18 juillet de chaque année est commémoré dans le monde entier. Au Bénin, cette journée n’est pas passée sous silence puisque de jeunes étudiants réunis au sein de Yali et Jeune Leader du Bénin (promotion 2017), ont honoré la mémoire de ce baobab africain. Dans ce cadre, une série d’activités a été menée pour promouvoir au sein de la jeunesse estudiantine, les valeurs humanitaires incarnées par Nelson Mandela. Ainsi, une campagne de salubrité s’est tenue dans la matinée d’hier à la prison civile de Cotonou et au Centre National Hospitalier Universitaire Hubert Maga (Cnhu). « De son vivant, Nelson Mandela a milité pour l’amélioration des conditions de détention humaine, mais également pour une justice sociale équitable, d’où le choix du Cnhu et de la prison civile de Cotonou », a précisé Sourou Yves Volodji, enseignant et membre de Jeune Leader du Bénin. Ces jeunes entendent donc offrir un milieu de vie sain aux prisonniers, aussi qu’aux malades. Le reste de la journée a été consacré à la projection d’un film sur la vie de ce grand homme africain. Selon Nicaise Marius Déguénonvo, agronome et président des Yali et Jeune leader du Bénin, l’objectif de cette célébration est de pérenniser l’héritage laissé par Nelson Mandela. C’est aussi, à l’en croire, une opportunité pour la jeunesse africaine en général et celle béninoise en particulier, de se demander ce qu’elle peut apporter à sa nation et non ce que la nation lui apportera.

Un arbre pour immortaliser Nelson Mandela…

JPEG - 76.6 ko

L’une des activités phares de Yali et Jeune leader du Bénin hier a été la mise en terre d’un plant pour immortaliser Nelson Mandela. Une attitude qui diffère de ce qui s’observe généralement où des milliers de plants sont mis en terre pour commémorer une telle journée. Pour Nicaise Marius Déguénonvo, l’essentiel n’est pas de mettre des milliers de plants en terre sans entretien. Nelson Mandela étant unique en son genre, ils ont opté pour la mise en terre d’un avocatier, un arbre qui portera dans un futur proche, des fruits comme l’a fait le baobab Nelson Mandela. L’université étant le cadre de formation des leaders de demain, cet arbre sera une source de motivation supplémentaire. Précisons que ces jeunes ont été soutenus par l’ambassade des Etats Unis au Bénin.
Lazarre TCHEZOUNME (Stag)

19-07-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon
Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2160

Vie des couples : Les femmes ménagères, des êtres aux mille (...)
20-09-2017, La rédaction
Elles sont nombreuses, les femmes qui n’ont de dévotion que pour leur foyer. Consacrées en permanence aux activités (...)  

Amélioration du système éducatif au secondaire : Lucien Kokou lance (...)
20-09-2017, La rédaction
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou, a lancé le (...)  

Rentrée scolaire 2017-2018 : Le vrai visage de l’école
20-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les cours dans les établissements publics ne se dispenseront pas sur les chaînes de radio et de télévision, encore (...)  

Interview avec Dr Stéphane Hountovo, Gynécologue-Obstétricien au (...)
20-09-2017, La rédaction
La dysménorrhée ou règles douloureuses est une douleur qui précède, accompagne ou suit la menstruation 30 à 50% des (...)