Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


La preparation du sodabi : Du vin de palme à la liqueur traditionnelle

JPEG - 82.7 ko

Un grand tonneau rempli de vin de palme posé sur trois petits briques à l’image d’un foyer traditionnel. Un raccord reliant le tonneau à un bidon doté d’un entonnoir tout en passant par une mini citerne remplie d’eau appelée refroidisseur. Nous sommes ici dans un atelier de fabrication de sodabi à Ouédo dans la commune d’Abomey-Calavi. Le sodabi, liqueur traditionnelle, est obtenu à base du vin de palme. « Le vin de palme, une fois versé dans le tonneau, ne doit pas atteindre le seuil du raccord afin de permettre à la vapeur d’y pénétrer. Le tonneau est ensuite fermé. Un feu très ardent est mis sous le tonneau pour amener le contenu à l’ébullition. La vapeur dégagée à cette étape passe alors dans le raccord, est refroidie par le refroidisseur et se transforme en liquide pour atteindre le bidon. Ce liquide est l’alcool. Avec 100 litres de vin de palme, les 20 à 30 premiers litres de liquide sortis sont l’alcool premier degré tandis que le reste prend est dénommé l’alcool faible. Le mélange du fort avec le faible donne la liqueur traditionnelle "Sodabi" », explique Adohoun Aclomitcho, fabricant de Sodabi. Ainsi obtenu, Adohoun Aclomitcho commercialise son Sodabi selon les besoins des clients. « Je le vends selon la demande. Je vends des bidons de 25 litres, de 50 litres et même de 100 litres », précise-t-il.
Cette activité n’est pas sans difficultés. « En ce qui concerne les difficultés, il n’y en pas tellement dans la préparation de cette liqueur. Seulement que les palmiers deviennent de plus en plus rares. Par conséquent, le vin de palme l’est davantage », a-t-il conclu.
Armel LEGBA(Stag)

2-09-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction
A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1800

Maraichage à Cotonou et environs : Des contraintes écologiques (...)
8-12-2016, La rédaction
En dehors des difficultés d’accès aux terres, les maraichers de la ville de Cotonou et environs font face à l’épineuse (...)  

Interview avec l’artiste Sadky « Je développe une compréhension des (...)
8-12-2016, La rédaction
Goudou Prisca Estelle à l’état civil, Sadky est une jeune artiste chanteuse qui a choisi de faire carrière dans le (...)  

JMS 2016 : La Giz engagée pour la protection et la réhabilitation (...)
7-12-2016, Isac A. YAÏ
La coopération allemande (Giz) a commémoré hier, à l’instar de la communauté internationale, la Journée mondiale des sols (...)  

6ème édition de la semaine de l’Internet : Les enjeux et défis du (...)
7-12-2016, La rédaction
La 6ème édition de la Semaine de l’Internet s’ouvre ce jour. Le lancement officiel se tient ce matin au Palais des (...)