Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le Cb douane Marcellin Laourou annonce la répression de la non-conformité des plombs au Port de Cotonou

JPEG - 273.6 ko

Au Port autonome de Cotonou, la répression de la non-conformité des plombs est désormais systématique, assortie d’amende. Et là-dessus, la Brigade douane Cotonou Port est intransigeante. Invité hier sur la télévision nationale, le Cb Marcellin Laourou a expliqué le contexte et les dispositions prises par les disciples de St Mathieu contre le phénomène. En trois mois, plus de 400 demandes de non-conformité de plombs ont été déposées. « On se demande à quel niveau la mesure de sûreté a été violée. Que ce soit le chargeur, les responsables de lignes, ils sont incapables de vous donner des explications. Ce qui est inquiétant. Mieux, il y a un opérateur qui a dit avoir saisi un responsable de ligne qui lui a dit que c’est à Cotonou que le phénomène est grandissant », a expliqué Marcellin Laourou.
Face à la recrudescence de ce phénomène qui ternit l’image du Port autonome de Cotonou, le Commandant douane Cotonou port dit avoir rencontré les acteurs pour situer avec eux les responsabilités. Puis, des mesures hardies ont été prises. L’arsenal douanier est désormais renforcé et la vigilance est passée à un niveau plus accru. Toute pratique anormale qui peut choquer les intérêts est sanctionnée. Selon Marcellin Laourou, la violation des mesures est punie par l’article 454 du code des douanes. L’amende varie de 50.000 à 250.000 francs.
Mieux, l’article 456 interprète le phénomène comme une entrave au recouvrement des droits. Passé le temps de la sensibilisation, l’heure est à la répression. « Il fallait y mettre fin. Nous avons fini avec la phase de sensibilisation. Nous avons commencé dans la semaine à appliquer les dispositions du code de la douane. Aujourd’hui, si vous faites une demande de non-conformité, vous payez une amende de 200.000 francs avant qu’on ne puisse vous autoriser. Nous n’allons pas appliquer aveuglément, nous nous assurons si les raisons sont fondées ou non », a-t-il martelé. Suivant les instructions du Directeur Général des Douanes, Charles Inoussa Sacca Boco, le Cb douane port Marcellin Laourou veille au grain pour que cette triste réputation soit conjuguée au passée.
Richard AKOTCHAYE

27-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Dégel de la fronde sociale : Grande prière de la Fondation (...)
23-05-2018, Patrice SOKEGBE
Merci à Allah ! Les fidèles musulmans de la fondation Malèhossou ont exprimé leur reconnaissance à Dieu tout puissant (...)  

Ministère du commerce et de l’industrie : L’Uemoa et le Mci pour la (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
L’hôtel Azalaï abrite depuis hier, un séminaire national d’information et de sensibilisation sur la législation (...)  

Aménagement du territoire : José Didier Tonato lance l’élaboration (...)
23-05-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Encore 6 mois, et le pôle sud regroupant les communes de l’Atlantique, du Littoral ajoutées à Sèmè-Podji disposera de (...)  

Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de (...)
18-05-2018, La rédaction
Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en (...)