Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le Directeur général de Coris Bank Bénin à propos de la note B+ du Bénin : avec le satisfecit de S&P, le Bénin peut lever des fonds sur les marchés internationaux

JPEG - 127.3 ko

Dites-nous ce qu’on peut comprendre par la notation souveraine ?
La notation financière souveraine permet d’apprécier la capacité d’un état, à honorer ses engagements financiers. Il y a des engagements que des états prennent et certaines agences comme Fitch, Moodys, Standards and power, qui évaluent le risque de non-remboursement de la dette. Dans le cas du Bénin, c’est Standards and power qui avait procédé à la notation en 2011 en donnant une note de B-, et pour cette fois ci, donne B+ avec une perspective stable. Il faut dire que Standards and powers (S&P) et Moudis sont les deux principales agences de notation au monde, qui sont considérées comme étant indépendantes d’où leur évaluation permet au marché financier d’avoir un indicateur de la bonne vitalité d’une économie en général.
L’évaluation peut porter sur un emprunt spécifique, ou sur la dette globale en devises étrangères, ou en devises locales. Pour le Bénin, c’est les deux (devises étrangères, monnaie locales). Elle s’intéresse principalement aux risques financiers. La notation est basée sur des critères quantitatifs et qualitatifs, repose sur 5 piliers (cadre
institutionnels, la gouvernance, la structure économique et les perspectives (Je croissance, les comptes extérieurs, le cadre budgétaire, et la flexibilité monétaire). Chacun des facteurs se voit attribuer un score de 1 à 6. En effet, ces agences de notation évaluent la capacité du pays à mener une politique économique durable, la stabilité, la transparence et la fiabilité des institutions. Ça, c’est pour le cadre institutionnel. Pour la structure économie une économie riche et diversifiée est génératrice de croissance équilibrée et durable. Ce qui offre plus de marge de manœuvre budgétaire pour honorer ses engagements financiers. Pour les comptes extérieurs, c’est l’étude de la balance des paiements et de la position extérieure nette du pays. Nous n’avons pas trop de contrôle, car nous sommes dans une union monétaire avec une devise arrimée à l’euro. Cadre budgétaire et la dette : la marge de manœuvre au niveau des recettes et des dépenses, soutenabilité de la dette, vulnérabilité/ sensibilité pouvant impacter le budget. (capacité à augmenter les impôts, prépondérance de l’économie souterraine…).

Quelle est la portée B+ pour le Bénin
B+ est en soi même, pour un pays de l’Afrique Subsaharienne, une bonne note. Note B+, avec perspective stable, nous avions en 2011, B-, avec perspective négative. B+, l’une des meilleures notes (hors Afrique du Sud/ Pays Maghrébin,) pour les Etats qui ont été notés, parce que l’on ne s’aventure pas sur ce chantier pour le plaisir de le faire au risque d’envoyer de mauvais signaux. Il faut avoir une certaine assurance dans ses efforts d’abord. Y aller est un indicateur des ambitions d’un Etat et de sa grande volonté d’accéder au marché financier international pour tenter de lever des fonds à moindre coût. Il y a un coût pour aller chercher une notation. C’est aussi une pression que l’Etat se met, car à la prochaine notation, il ne faut pas redescendre. C’est donc un indicateur important, parmi d’autres, pour les marchés financiers internationaux, pour déterminer la prime de risque à ajouter à un taux de référence pour financer un pays.
Ainsi à travers sa notation S&P exprime une certaine confiance en ce que les réformes initiées par le Bénin vont probablement avoir un impact positif sur l’économie à long terme et donc rassurer sur sa capacité à honorer ses engagements. La lecture de S&P est que l’Etat a rétabli son autorité, est capable de mener une politique économique durable à travers ses efforts de diversification de l’économie et la politique d’investissements en cours. Elle pense que la gestion macroéconomique va continuer à s’améliorer et que l’ajustement budgétaire va se poursuivre. La note reflète les prévisions selon lesquelles l’activité économique du pays, et sa situation extérieure et budgétaire se renforceront dans les années à venir.

A quoi devrait-on s’attendre les jours à venir ?
La confiance en ce que les exportations vont accroître dans les années à venir. Un certain satisfecit de S&P quant aux orientations des actions en vue de la réduction de la dépendance économique au Nigéria. C’est un encouragement que cette agence de notation adresse au Bénin et du crédit accordé au leadership du pays, de la part de S&P. On assistera à une mobilisation de ressources financières à moindre coût sur le marché, la réduction de la dette intérieure, des ressources additionnelles pour le financement des projets et des ressources pour l’économie.

17-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont très prisées par ici. A chaque édition, les fêtes identitaires, cultuelles et culturelles drainent un monde fou. Occasions annuelles de (...) Lire  

Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une curieuse réforme !
13-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour Odile
9-08-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les bombes du code électoral !
9-08-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2640

Célébration de la fête du 15 Août 2018 : Le Groupe Adeco de Brice (...)
17-08-2018, La rédaction
Le Pdg du Groupe Adeco, Brice Hondi, ne manque aucune occasion pour mettre en relief les potentialités des artisans (...)  

62ème édition de Dogboxwé : Le député Jocelyn Dégbey appelle à (...)
17-08-2018, La rédaction
Une fête de retrouvailles pour aplanir les divergences et s’unir autour du développement de Dogbo. Pour sa 62ème (...)  

Fernand Nouwligbèto, Enseignant-Chercheur à l’Uac : « Le théâtre est (...)
17-08-2018, Patrice SOKEGBE
Enseignant-chercheur au Département des Lettres Modernes, Fernand Nouwligbèto a mené avec ses étudiants une expérience (...)  

Management de la qualité dans les structures étatiques : Aubin (...)
16-08-2018, La rédaction
La salle de conférence du Centre national de sécurité routière a abrité mardi dernier, un atelier de formation sur les (...)