Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le ministère de l’Enseignement Supérieur dévoile les critères de sélection pour le classement des nouveaux bacheliers

JPEG - 380.3 ko

Les bacheliers de l’année 2017 et ceux de 2016 qui n’avaient pas fait l’objet d’un classement sont informés que les résultats des délibérations de la commission nationale de sélection des nouveaux bacheliers pour l’accès en première année dans les Etablissements de formation professionnelle des UNB sont disponibles sur le site internet du Ministère ( .bj.org) à la Direction générale de l’Enseignement Supérieur ou dans les Universités Nationales depuis le lundi 09 octobre 2017. Les listes publiées indiquent d’une part, les nouveaux bacheliers classés par ordre de mérite et retenus à titre « boursier » ou « partiellement payant » dans la filière choisie qui leur est la plus favorable et d’autre part ceux qui ont choisi une filière pour s’y inscrire à titre « entièrement payant » et qui y ont été également classés par ordre de mérite jusqu’au nombre indiqué par les établissements d’accueil.
La sélection et le classement ont été réalisés selon les critères et les modalités de calcul ci-après :
Le calcul de la moyenne de classement se fait sur la base des notes obtenues au Baccalauréat et des matières principales affectées de leur coefficient de revalorisation telles que publiées dans le guide d’orientation (aux pages 76 à 85).
Le calcul de la moyenne de classement utilise la formule suivante :
(Moyenne générale du BAC X2) +moyenne des matières principales coéfficiées
3
Les notes coefficiées des matières principales influencent donc forcément la moyenne de classement différente de la moyenne du BAC.
Le classement est fait par filière, de la moyenne la plus forte à la moyenne la plus faible.
Les moyennes de classement plus fortes obtiennent les bourses de la filière selon le nombre préalablement retenu par la commission d’attribution des bourses. Les titres « partiellement payant » suivent les boursiers à hauteur du nombre accordé à la filière et les titres « entièrement payant » suivent les titres « partiellement payants » à hauteur du nombre retenu pour la filière par l’établissement de formation.
Les bénéficiaires des titres d’inscription (boursiers, « partiellement payant », « entièrement payant ») dans la filière dépendent donc du nombre et de la qualité des candidats qui ont choisi cette filière. Une moyenne plus faible une bourse ou un meilleur titre d’inscription dans une filière tandis qu’une moyenne plus forte dans une autre filière peut ne pas être classée. Tout dépend des candidats en compétition pour la sélection dans la formation. Les comparaisons des résultats ne doivent donc être faites qu’a l’intérieur d’une même filière. En conséquence, les réclamations basées sur la comparaison des moyennes ou des mentions sont irrecevables. Mais toute réclamation, fondée par exemple sur la non prise en compte d’une des filières choisies, est recevable à la DGES jusqu’au vendredi 21 octobre 2017 et sera ensuite examinée par la commission des contentieux.
Les résultats des concours pourraient modifier le présent tableau général et une liste complémentaire non publiée est mise à la disposition des responsables d’établissement pour combler le vide éventuellement crée par les candidats qui ne présenteraient pas pour leur inscription dans les délais fixés.
Le renoncement à une position dans une filière entraine la perte de toute place de classement dans le système des inscriptions et ne garantit donc pas une inscription ailleurs même à titre entièrement payant.
Les candidats non classés dans les entités de formation professionnalisée sont informés qu’ils peuvent s’inscrire dans les facultés classiques où des bourses et des aides universitaires sont également disponibles.
Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique compte sur la discipline des candidats et la compréhension des parents pour l’accomplissement diligent des formalités d’inscription dans nos universités.
Marie Odile ATTANASSO
Ministre de l’Enseignement Supérieur

16-10-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Coopération dans le secteur agricole : Gaston Dossouhoui salue (...)
16-02-2018, La rédaction
Le Ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche a visité hier les bureaux de l’Agence belge de développement au (...)  

Interview avec Norbert Fanou Ako, Directeur Esam au sujet du (...)
16-02-2018, Patrice SOKEGBE
Norbert Fanou Ako est le Directeur de l’Ong Enfant solidaire d’Afrique et du monde et Coordonnateur du comité de (...)  

Rencontre entre le Ministre de l’Energie et l’Aiser : La Promotion (...)
16-02-2018, La rédaction
Les responsables de l’Association Interprofessionnelle du Secteur des Energies Renouvelables(AISER) sont allés hier (...)  

Fréquence des accidents de la circulation impliquant les poids (...)
16-02-2018, La rédaction
La salle de conférence de la tour administrative du ministère de la fonction publique a abrité hier une journée de (...)