Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lumière sur les concours à polémique : Les membres de la commission de vérification installés

La Ministre du Travail, Adidjatou Mathys a procédé ce mardi à l’infosec de Cotonou, à l’installation des membres de la commission de vérification de la régularité des concours directs de recrutement des agents de l’Etat organisés en 2015. Présidée par l’Inspecteur général des services publics, Léandre Loko, cette commission dispose d’un délai de 30 à 45 jours pour rendre compte au gouvernement.

JPEG - 315 ko

Les membres de la commission de vérification des concours à polémique sont désormais entrés en fonction. Pendant une période de 30 à 45 jours, ils devront s’assurer de la régularité des concours de recrutements organisés par l’Etat au titre de l’année 2015, notamment dans les corps de l’administration centrale des finances, de la douane, des impôts, du trésor, de l’enseignement et de la justice. Au nombre de 11, de profil, pour la plupart, des inspecteurs des services publics, et des spécialistes de droit, ils ont été installés hier par la Ministre du Travail, Adidjatou Mathys.
A chacun des membres, l’autorité a tenu à rappeler la délicatesse de la tâche à eux assignée et contenue dans le décret n°2016-284 du 03 mai 2016. Pour Adidjatou Mathys, le gouvernement voudrait compter sur le sens de patriotisme de ces cadres et acteurs de la société civile pour combler les attentes du peuple. « Le choix porté sur votre personne est la marque de confiance placée en vous par le Gouvernement pour votre expérience avérée du management de l’administration publique, votre grande capacité et votre probité morale et pour les valeurs intellectuelles remarquables que vous avez » a-t-elle dit.
La commission est appelée à identifier les cas de fraudes éventuelles, réunir les éléments de preuve et situer les responsabilités. Pour ce faire, l’équipe que préside l’ancien secrétaire général du ministère du travail, Léandre Loko devra rencontrer dans les prochains jours tous ceux qui ont connaissance des cas d’irrégularités.
Aussi, devra-t-elle analyser la conformité des pratiques au manuel de procédures de gestion des concours, notamment en ce qui concerne le concours de recrutement des agents des régies financières. Tout ceci devra aboutir à des recommandations susceptibles d’amener le gouvernement à prendre les mesures idoines et, si possible, procéder à une réforme des mécanismes de recrutement des agents de l’Etat.
Elie Iboukoun ADJERAN (Stag)

11-05-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Mauvaise gouvernance à la Sonacop : Les Béninois toujours en (...)
21-07-2017, La rédaction
Les mois s’égrènent, et l’attente se fait longue, voire peu prometteuse. De nombreux clients de la Société nationale (...)  

Avancée audiovisuelle : 3 nouveautés majeures pour les abonnés (...)
21-07-2017, Isac A. YAÏ
A compter de ce vendredi 21 juillet, les abonnés Canal+ constateront 3 nouveautés majeures dans leur abonnement. Ces (...)  

2ème édition de la fête du cinéma : Canal+ Bénin rapproche davantage (...)
20-07-2017, Isac A. YAÏ
Après le succès connu par la première édition, Canal+ Bénin lance la deuxième édition de la « fête du cinéma ». Cette (...)  

Affaire 54 kg de drogue au port de Cotonou : Les deux (...)
19-07-2017, Naguib ALAGBE
Ils ne sont certainement pas au bout de leurs peines. Mais ils peuvent déjà se frotter les mains. Interpellés une (...)