Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief et les acteurs impliqués misent sur la prévention

JPEG - 334.2 ko
Marcel Ayité Baglo, DG/ABEGIEF

Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes du Bénin et qui amène l’Etat béninois à prévenir. A cet effet, l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontalières (Abegief), avec la collaboration des forces de défense et de sécurité et le Secrétariat Permanent de la Commission nationale de lutte contre la radicalisation, l’extrémisme violent et le terrorisme (Sp/Cnlrevt) a organisé un atelier d’échanges et de partage d’expériences qui s’est ouvert hier à l’hôtel Golden Tulip à Cotonou.
Selon le Directeur général de l’Abegief, Dr Ayité Marcel Baglo, l’atelier vise à promouvoir une compréhension mieux partagée de la situation liée aux risques de propagation de l’extrémisme violent. « Il s’agira de créer un cadre d’échanges d’expériences et d’analyses sur la question de la prévention de l’extrémisme violent et la lutte contre ce phénomène », a-t-il souligné. Ces travaux organisés avec le soutien du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’Institut d’études de sécurité (Iss), dirigé par Dr Lori-Anne Théroux-Bénoni vont donc contribuer à l’élaboration de solutions préventives adaptées et de mesures complémentaires pour les réponses envisagées et / ou déjà mises en œuvre. « Il faut savoir que le Bénin mettra un accent particulier sur le volet prévention de sa stratégie. Ce volet prend en compte non seulement la population mais aussi la préparation des forces à affronter d’éventuels cas de terrorismes dans notre pays. Il faut préparer les autorités chargées du maintien de l’ordre à gérer les risques liés aux actes de terrorisme », a déclaré l’Inspecteur général de Police Sessi Louis-Philippe Houndégnon, Secrétaire permanent de la Cnlrevt.

JPEG - 183.3 ko

L’atelier a été marqué par des présentations thématiques et des travaux de groupes qui vont aboutir à l’élaboration de recommandations spécifiques destinées à chaque catégorie d’acteurs présents. « Nous allons essentiellement travailler au sein de plusieurs ateliers et transformer les conclusions en recommandations en direction du gouvernement, des forces et des autres acteurs. Il faut également reconnaître que l’orientation du Bénin consistera spécialement à insister sur la coopération entre la société civile et les acteurs institutionnels que sont la Police Républicaine, les forces armées, le tout sous la coordination du secrétariat permanent que je dirige », a dit l’Inspecteur général de Police Sessi Louis-Philippe Houndégnon. Les travaux lancés par Mora Wourou Baro, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique prennent fin ce jour.

13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Pour ou contre les réformes ?
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour ou contre les réformes ? Ce sujet qui semble apparemment vidé reviendra en force lors des débats entrant dans le cadre des législatives du (...) Lire  

En vérité : Le renouveau de l’entreprise
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Formations et recherches universitaires : Laaed souffle sa (...)
23-01-2019, Isac A. YAÏ
Le Laboratoire d’Anthropologie appliquée et d’éducation au développement durable (Laaed) a célébré le samedi dernier au (...)  

Lutte contre la criminalité faunique en 2018 : Saisie d’environ 300 (...)
23-01-2019, Adrien TCHOMAKOU
La lutte contre la criminalité faunique en 2018 n’a pas été vaine. Le gouvernement, les forces de sécurité publique et (...)  

Escroquerie via internet : Deux faussaires tombent dans les (...)
18-01-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Avec l’évolution des Tic, les délinquants font davantage preuve d’ingéniosité. C’est le cas de deux escrocs, l’un étudiant (...)  

Innovation et recherche scientifique : Marie Odile Attanasso (...)
18-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Marie Odile Attanasso a inauguré hier, les feux tricolores ‘’made in Bénin’’, installés au carrefour du 10e (...)