Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre l’insécurité : Gaudens Sègbo, nouveau CC de Porto-Novo

JPEG - 114.9 ko

Depuis hier, le Commissaire principal de police Gaudens Sègbo est promu Commissaire central de Porto-Novo. Le Directeur général de la police nationale en a décidé ainsi pour contrer l’insécurité qui pointe dans cette ville. Ancien Commissaire central adjoint de Cotonou, ancien chef de la Brigade anti-criminalité (Bac), il a plusieurs faits d’armes à son actif. Aux temps forts de la lutte contre l’insécurité au Bénin, il allait au front avec le Général de Brigade Louis Philippe Houndégnon. L’actuel Dgpn Idrissou Moukaïla a donc vu juste pour lutter contre l’insécurité à Porto-Novo. Quant à l’ancien Commissaire central de la ville, il a été limogé par le Dgpn à cause du climat d’insécurité qui pointe à l’horizon dans la capitale. Comme lui, le chef du Commissariat du 5ème arrondissement de Porto-Novo a également perdu son poste pour défaut de résultats. Le Contrôleur général de police Idrissou Moukaïla a tapé du poing sur la table pour mettre un terme à la situation de peur dans laquelle vivent les Porto-noviens depuis qu’un proche du Président de la République a été braqué alors qu’il se rendait à son domicile. Il est de notoriété publique que la sécurité est au cœur de la gouvernance du chef de l’Etat et on peut affirmer sans risque de se tromper que le Dgpn jouera pleinement sa partition. Il n’y a pas de doute là-dessus, le Nouveau départ ne peut être une réalité sans une tolérance zéro vis-à-vis de ceux qui en arrivent à manquer à leur devoir. L’acte posé par le Directeur général de la police nationale n’est donc qu’un appel à un sens de responsabilité plus accru de la part des fonctionnaires de police. Vivement que Porto-Novo retrouve sa sérénité afin qu’aucun nuage ne vienne entacher le bilan en matière de sécurité du chef de l’Etat.
Rodrigue ADJAKIDJE (Stag)

24-05-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)