Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la criminalité transfrontalière : Le ministre Azandé et le Fonac pour une nouvelle dynamique

JPEG - 387.3 ko

Le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes a tenu, ce vendredi 24 juillet 2015, une séance de travail avec une délégation du Fonac conduite par son président, Jean-Baptiste Elias. Ce dernier est allé présenter ses activités au ministre dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la criminalité transnationale. Au cours de la séance, Jean-Baptiste Elias a fait une présentation sur les objectifs et cibles de la convention internationale de lutte contre la criminalité transnationale organisée. Il s’agit d’un programme de 5 ans dans lequel s’engage le Bénin par le biais du Fonac qui crée et met en œuvre des stratégies de lutte contre des aspects de la corruption constituant un terrain fertile à l’insécurité et une menace pour l’intégrité territoriale. Ledit programme, déjà mis en œuvre dans 40 communes dont les 36 frontalières du Bénin, cible des maux tels que le trafic de drogue, d’armes à feu, de faux médicaments, la cybercriminalité, la piraterie maritime, le braconnage et la déforestation. Car, comme l’indique le président du Fonac, "tout ça ne se passe jamais sans la corruption". Le Fonac, reconnu uniquement pour traquer, dépister et dénoncer les actes de corruption au Bénin, révèle ainsi un autre aspect tout aussi important de ses activités : celui de la prévention et de la lutte contre la criminalité.
Le Ministre Placide Azandé et ses collaborateurs ont félicité le Fonac pour ses initiatives salutaires et mis l’accent sur la nécessité d’un partenariat qu’il faut désormais établir et entretenir au sein des diverses forces de sécurité et surtout avec le Fonac pour des résultats plus probants dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité et le trafic de drogue. Ainsi, avec l’appui du Fonac et de ses partenaires techniques, les unités spécialisées de contrôle de sécurité en exercice au port autonome de Cotonou, à l’aéroport de Cadjèhoun et aux divers postes de contrôle frontaliers verront désormais leurs moyens renforcés et modernisés pour faire face aux nouveaux défis. De plus, une synergie est attendue entre les structures décentralisées du Fonac et les agents de sécurité publique, en matière de renseignements pour un contrôle plus efficace de l’entrée et de la sortie des personnes et des biens sur le territoire béninois.

27-07-2015, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction
A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1770

Accusé d’association de malfaiteurs : Hinnougbé Guy condamné à 7 ans (...)
2-12-2016, Isac A. YAÏ
La Cour d’assises a connu hier le 5ème dossier inscrit au rôle de la première session de l’année 2016. Il s’agit du (...)  

Bilinguisme français-anglais au cours primaire : Des établissements (...)
2-12-2016, La rédaction
Depuis quelques années, certains établissements scolaires initient les apprenants à l’anglais dès la maternelle. (...)  

Cous-Uac : Le personnel des restaurants à l’école de
2-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
80 agents de la chaîne de restauration du campus d’Abomey-Calavi bénéficient depuis hier et ce pendant deux jours d’un (...)  

Affaire coups et blessures volontaires et menaces de mort : La (...)
2-12-2016, La rédaction
La police est désormais aux trousses de sa majesté Zoungla Tokpon Tossoh 2, roi d’Agassa-Godomè dans l’arrondissement (...)