Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la criminalité faunique : Deux trafiquants d’ivoire interpelés à Kandi

JPEG - 261.4 ko

Sale temps pour les trafiquants d’ivoire au Bénin. Après l’arrestation de trois trafiquants avec 12,3kg d’ivoire à Cotonou dans la zone de l’étoile rouge le 3 octobre dernier, ils sont deux à tomber à nouveau dans les mailles des éléments de brigade territoriale de Kandi en étroite collaboration avec la Direction du parc W. Ils avaient sur eux 3,2kg d’ivoire. Ces pointes d’un éléphanteau abattu sans état d’âme. Ces deux trafiquants ont été mis aux arrêts le samedi 22 octobre dernier à Kandi proche du parc W. Au regard de la loi n°2002-16 du 18 Octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin, ces trafiquants sont en infraction. Car cette loi interdit le trafic des trophées et de dépouilles d’animaux intégralement protégés. Selon les articles 153 de cette même loi, ces trafiquants pourraient être punis d’une amende de 100 000 à 500 000F et/ou d’un emprisonnement de 3 mois à 3 ans. L’article 154 prévoit le payement d’une amende de 300 000 à 800 000 F et/ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans. Dans les prochains jours, ces trafiquants seront présentés au procureur après quoi, ils répondront de leurs actes et subir la rigueur de la loi.
L’attestation de ces deux trafiquants vient donner encore la preuve que le gouvernement de la République du Bénin, avec l’appui technique du programme : ’’Appui à l’Application des Lois sur la Faune et la Flore (Aalf-Bénin), a accentué la lutte contre la criminalité faunique pour la préservation des ressources naturelles.
Il est vivement souhaité que la justice accompagne la lutte que mène le gouvernement pour que les réserves de faune ne deviennent un désert d’animaux sauvages.
Si la journée mondiale de l’environnement a été célébrée le dimanche 5 juin 2016 sous le thème « Tolérance zéro contre le commerce illégal de la vie sauvage » ; et que l’Uicn à son Congrès Mondiale en septembre 2016, à travers la résolution n°007, encourage en urgence la fermeture des marchés intérieurs pour l’ivoire d’éléphant, on peut alors espérer que les trafiquants d’ivoires seront punis avec la dernière rigueur.
Sandric DIKPE (Coll.)

26-10-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Traque des conducteurs de taxi-motos dormant à la belle étoile : (...)
23-01-2017, La rédaction
Décidée le jeudi dernier par le Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, la traque des conducteurs de (...)  

Recensement des agents de la fonction publique : 1331 militaires (...)
23-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un coup de balaie et la moisson est inadmissible. 1331 militaires fictifs ! Comment a-t-on pu entretenir une telle (...)  

Mise en œuvre du Pag et modernisation du marché Dantokpa : Armand (...)
23-01-2017, La rédaction
Il ne saurait avoir un Bénin entièrement révélé, dans ses aspects économiques et culturels sans des marchés modernes et (...)  

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)