Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la grande criminalité : Un gangster arrêté à Porto-Novo

JPEG - 264.3 ko

La police nationale vient encore de réaliser un exploit en matière de lutte contre l’insécurité. Quelques mois après l’évacuation sanitaire en France de dame Ghislaine Dossou-Gbété criblée de balles, le commissaire principal de police Gaudens Sègbo en charge du commissariat de police de Porto-Novo, a réussi à mettre la main sur le gangster, auteur du crime. Il s’agit d’un homme dangereux qui opère à visage découvert dans l’Ouémé et le Plateau et qui a fait de troublantes révélations suite à son arrestation. En effet, ce braqueur qui n’hésite guère à tirer à bout portant sur ses cibles avec son pistolet moderne, selon ses dires, a été mis sous mandat de dépôt hier par le procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Porto-Novo. Il reconnait avoir commis une vingtaine de braquages et une dizaine de viols dans la capitale du Bénin. Il a relaté comment il a filé dame Ghislaine Dossou-Gbété, chef du matériel à la présidence de la République avant d’ouvrir le feu sur elle.
Les populations de Tokpota se souviennent encore de ce braquage sanglant qui a emporté l’ancien commissaire de la ville de Porto-Novo, le commissaire de police Denis Botchékpo. C’était donc un défi à relever pour le commissaire principal de police Gaudens Sègbo et le Directeur général de la police nationale, le contrôleur général de police Idrissou Moukaïla. Les policiers ont été donc mobilisés, et le procureur de la République a ouvert une enquête qui a porté ses fruits. Ce gangster est donc écroué à la prison civile de Porto-Novo.
Le chef de l’Etat, le président Patrice Talon peut donc être fier de sa police, et les malfrats doivent comprendre qu’ils seront toujours rattrapés.

13-09-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)