Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre le trafic des enfants : l’Ong Avosah lance le Pilcte-B à Bantè

JPEG - 56.8 ko

Le jeudi 10 septembre 2015, a eu lieu à Bantè le lancement officiel du projet intégré de lutte contre la traite des enfants à Bantè (Pilcte-B). Cette manifestation a été dirigée par le deuxième adjoint au maire de Bantè Codjo Koba en présence de la présidente de l’Association des volontaires pour le secours et l’assistance humanitaire (Avosah), Eve Gbaguidi, des représentants des services déconcentrés de l’Etat et une des populations. Contribuer au respect des droits de l’enfant et pour une parenté responsable dans la commune de Bantè, tel est l’objectif général du projet qui s’élève à 35604,88 Euros avec la participation de l’Ong (Avosah) à hauteur de 10767,88 Euros et la province Autonome de Bolsazano en Italie de l’ordre de 24836 Euros. La présentation du projet a été faite par le directeur exécutif de l’Ong Avosah Expedit de Souza. A en croire la présidente de Avosah, Eve Gbaguidi, l’étude nationale sur la traite des enfants réalisée par le Bénin et l’Unicef en 2006 a révélé qu’entre 2000 et 2005, environ 90000 enfants ont été victimes de traite, 18100 sont victimes de traite interne, 45000 des victimes de traite transnationale à partir du Bénin, 2500 des victimes transitant par le Bénin et 5200 des victimes de traite transnationale à destination du Bénin. Aussi, a- t-elle signifié que la même étude a montré que les communes de Grand-Popo, Aplahoué, Ouaké, Bonou et de Bantè occupent le second rang avec 5% d’apport moyen et une contribution totale de 25% au phénomène de la traite des enfants. Ce faisant, a dit Eve Gbaguidi, par les profits que la traite dégage, elle est la troisième forme de criminalité organisée la plus répandue, après le trafic d’armes et celui de stupéfiants. Le deuxième adjoint au maire de Bantè, Codjo Koba face à un auditoire attentif et avide d’en savoir plus sur l’importance du projet, a laissé entendre que la pauvreté ambiante ne saurait en aucun cas justifier le trafic des enfants. C’est dire combien la lutte contre ce fléa. Mais nul ne sera de trop pour aider à gagner cette bataille, a ajouté le maire Codjo Koba. C’est pourquoi, il a adressé ses remerciements au gouvernement, à l’Assemblée nationale, les partenaires et toute l’équipe de Avosah tout en réitérant la détermination des élus locaux à accompagner les activités du projet.

17-09-2015, Félix AGOHOUNGO


CHRONIQUES

En vérité : Réformes pour les femmes !
23-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
La femme, les femmes…Avec le président Adrien Houngbédji aux commandes de l’Assemblée nationale, leur représentativité au parlement est décidément (...) Lire  

Editorial : Le combat pour les femmes
23-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’impératif dialogue !
22-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’œuvre salvatrice des 7 sages
22-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Fièvre hémorragique à virus Lassa : Le Bénin compte ses (...)
23-01-2018, La rédaction
Les signaux sont au rouge. Face à la menace persistante de l’épidémie à virus Lassa, notamment dans le Nord Bénin, les (...)  

Fédération béninoise de babyfoot : Le Bénin prend part au Congrès (...)
22-01-2018, La rédaction
Le Bénin a pris part cette année au Congrès mondial des Fédérations de Babyfoot qui s’est tenu du 19 au 21 janvier (...)  

Mariage des enfants et grossesses en milieu scolaire : Le Close (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
En plein 21è siècle, le Bénin enregistre encore de nombreux cas de mariages des enfants et de grossesses en milieu (...)  

Examens blancs au secondaire : Garantir de bons résultats dans la (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
Il y a du nouveau dans les établissements publics d’enseignement secondaire. Dans un communiqué en date du 9 janvier (...)