Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre les déviances de jeunesse dans l’espace francophone : Le séminaire de Cotonou pour trouver des solutions structurantes

Le ministère de la jeunesse et des sports du Bénin en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie organise depuis hier à l’hôtel Azalaï de Cotonou un séminaire sur la mise en œuvre et le suivi des politiques des pays membres de la Francophonie en Afrique en matière de radicalisation et d’extrémisme violents chez les jeunes.

« Je suis heureux et fier d’ouvrir ce séminaire. Le Bénin est fier de partager ses expériences avec les autres et restera humble à apprendre des autres ». Ainsi s’est exprimé hier à l’hôtel Azalaï de Cotonou, Oswald Homeky, ministre de la jeunesse et des sports lors de l’ouverture du séminaire sur la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques des pays membres de la Francophonie en Afrique en matière de radicalisation et d’extrémisme violents chez les jeunes. Pour le ministre béninois de la jeunesse, le Bénin, tout comme les autres pays de l’espace francophone est préoccupé par des comportements de radicalisation et d’extrémisme violents chez les jeunes et cela doit interpeller tout le monde. Ce séminaire vise d’une part, à réfléchir sur la problématique de la radicalisation afin d’identifier et de partager par rapport aux politiques publiques de jeunesse, les bonnes pratiques en matière de lutte contre la radicalisation, à formuler d’autre part, les stratégies pertinentes y afférentes et enfin, à identifier des actions concrètes à mener sur le terrain. Pour Smith Ahouandjinou, Directeur des loisirs, de la jeunesse et de la vie associative (Dljva), c’est un honneur pour le Bénin jadis quartier latin d’Afrique d’accueillir ce séminaire de deux jours qui va permettre de trouver des solutions structurantes sur les comportements violents. Il faut rappeler que ce séminaire rassemble les cadres des pays tels que le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Niger, la République Centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad, le Togo et la Tunisie et prend fin ce jour.
Dios CHACHA (Coll)

8-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Juridisme anti développement !
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
Inquiétant ! Lancés à pleine vitesse, de précieux dispositifs pour tirer le développement du Bénin vers le haut sont foudroyés par d’expéditifs éclairs (...) Lire  

En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Appui de taille pour le Pag (...)
12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Débat sur l’avenir des taxis motos : Les invités partagés entre la (...)
24-04-2017, La rédaction
Sur l’émission Eclairage hier à la radio nationale, l’avenir des zémidjans était en débat. Barthelemy Yètin, secrétaire (...)  

La douane se prononce sur l’affaire cocaïne et le dossier (...)
21-04-2017, La rédaction
Je voudrais faire remarquer que depuis que cette affaire de cocaïne a été politisée, c’est une souffrance morale pour (...)  

Après la réussite de la campagne 2016-2017 : L’Aic mise sur la (...)
21-04-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle du coton (Aic) a initié un atelier sur ‘’bilan et planification des activités de la (...)  

Métier de gardiennage au Bénin : Risquer sa vie contre une modique (...)
21-04-2017, La rédaction
Le chômage pousse de nombreux jeunes au Bénin à se trouver d’emplois précaires, dont celui d’agent de sécurité. De jour (...)