Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre les déviances de jeunesse dans l’espace francophone : Le séminaire de Cotonou pour trouver des solutions structurantes

Le ministère de la jeunesse et des sports du Bénin en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie organise depuis hier à l’hôtel Azalaï de Cotonou un séminaire sur la mise en œuvre et le suivi des politiques des pays membres de la Francophonie en Afrique en matière de radicalisation et d’extrémisme violents chez les jeunes.

« Je suis heureux et fier d’ouvrir ce séminaire. Le Bénin est fier de partager ses expériences avec les autres et restera humble à apprendre des autres ». Ainsi s’est exprimé hier à l’hôtel Azalaï de Cotonou, Oswald Homeky, ministre de la jeunesse et des sports lors de l’ouverture du séminaire sur la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques des pays membres de la Francophonie en Afrique en matière de radicalisation et d’extrémisme violents chez les jeunes. Pour le ministre béninois de la jeunesse, le Bénin, tout comme les autres pays de l’espace francophone est préoccupé par des comportements de radicalisation et d’extrémisme violents chez les jeunes et cela doit interpeller tout le monde. Ce séminaire vise d’une part, à réfléchir sur la problématique de la radicalisation afin d’identifier et de partager par rapport aux politiques publiques de jeunesse, les bonnes pratiques en matière de lutte contre la radicalisation, à formuler d’autre part, les stratégies pertinentes y afférentes et enfin, à identifier des actions concrètes à mener sur le terrain. Pour Smith Ahouandjinou, Directeur des loisirs, de la jeunesse et de la vie associative (Dljva), c’est un honneur pour le Bénin jadis quartier latin d’Afrique d’accueillir ce séminaire de deux jours qui va permettre de trouver des solutions structurantes sur les comportements violents. Il faut rappeler que ce séminaire rassemble les cadres des pays tels que le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Niger, la République Centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad, le Togo et la Tunisie et prend fin ce jour.
Dios CHACHA (Coll)

8-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Traque des conducteurs de taxi-motos dormant à la belle étoile : (...)
23-01-2017, La rédaction
Décidée le jeudi dernier par le Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, la traque des conducteurs de (...)  

Recensement des agents de la fonction publique : 1331 militaires (...)
23-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un coup de balaie et la moisson est inadmissible. 1331 militaires fictifs ! Comment a-t-on pu entretenir une telle (...)  

Mise en œuvre du Pag et modernisation du marché Dantokpa : Armand (...)
23-01-2017, La rédaction
Il ne saurait avoir un Bénin entièrement révélé, dans ses aspects économiques et culturels sans des marchés modernes et (...)  

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)