Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Microfinance et lutte contre la pauvreté au Bénin : Le Fnm, 10 ans d’engagement au profit des couches démunies

Créé en juin 2006 pour pallier les difficultés d’accès aux ressources financières adaptées aux besoins des pauvres, le Fonds National de la micro finance est aujourd’hui à la croisée des chemins. Les performances de l’institution ont été déclinées et analysées hier au cours d’un atelier technique lancé par le Ministre Adidjatou Mathys.

JPEG - 315 ko

Le Fonds national de la microfinance s’impose désormais comme une référence dans le secteur de la microfinanceau Bénin, de par la qualité de ses prestations, la pertinence de ses produits et surtout sa contribution à la réduction de la pauvreté. Un crédo que l’institution entend renforcer les prochaines années pour rester en phase avec la vision du Chef de l’Etat Patrice Talon. A cet effet, les indicateurs de performance du Fonds sont passés depuis hier au peigne fin au cours d’un atelier d’appréciation technique du Bilan des 10 ans de son existence. Pour la Directrice Générale du Fonds, Denise Atioukpe, il s’agira au cours de cet atelier d’apporter un regard critique sur le rapport synthétique du Bilan des 10 ans d’existence du Fnm, tel qu’il ressorte des travaux de l’atelier du 18 août 2016.
Les acteurs passeront alors en revue le diagnostic et les orientations stratégiques du Fnm pour l’horizon 2020, pour formuler des recommandations précises qui permettront de garantir au Fonds, un fonctionnement harmonieux, efficace et efficient.

Plus de 1,5 millions de bénéficiaires
Le Fonds national de la microfinance s’est donné comme missions, de mettre en place descrédits au profit des systèmes financiers décentralisés intervenant en faveur des couches démunies et de sécuriser les prêts et la bonification des taux d’intérêts, tant au profit des partenaires stratégiques que des populations cibles. Ainsi, à ce jour, le Fnm capitalise un bon taux de pénétration. « En 10 ans, beaucoup de choses ont été faites. Du point de vue quantitatif, en termes de taux de pénétration, le Fnm a aujourd’hui plus de 1.5 millions de bénéficiaires. On a réussi à mobiliser globalement 69 milliards de francs Cfa. Avec ce montant, il a été investi prèsde 156 milliards de francs Cfa grâce au système de revolving », a souligné Pascal Kounnou, Responsable du suivi-évaluation du Fnm. Ces performances auraient été meilleures si certaines insuffisances ne s’étaient pas constituées en obstacles à l’atteinte des objectifs. Il s’agit des impayés, des financements d’appuis peu pertinents, des financements d’institutions de microfinance non agréées et de mauvais ciblage des bénéficiaires de certains produits. « Il est donc nécessaire d’avoir un regard objectif et critique sur les actions du Fnm. Les résultats de cet atelier doivent impacter positivement le secteur de la microfinance au cours des prochaines années », a souligné AdidjatouMathys, Ministre du travail du travail de la fonction publique et des affaires sociales. L’atelier prend fin ce jour.

24-08-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)