Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mieux-être des personnes démunies : Gildas Laourou souhaite échanger avec Yayi

JPEG - 56.7 ko

S’il y a une fondation qui lutte véritablement contre la pauvreté au Bénin depuis le 25 décembre 2011, c’est bien sûr la Fondation Gildas Laourou. Une fondation qui vole au secours des démunis, orphelins, personnes de troisième âge et fait beaucoup de dons dans des hôpitaux, écoles, collèges d’enseignement général et surtout dans les villages les plus reculés du Bénin. On a encore en mémoire les dons de médicaments de cette fondation au Centre hospitalier départemental (Chd) du Borgou le mercredi 04 avril 2012 et aux indigents de l’hôpital de zone Ordre de Malte de Djougou le mercredi 12 septembre 2012. Il y a aussi la remise, le 21 décembre 2012, de jouets aux 125 enfants orphelins (71 garçons et 54 filles) du Centre d’accueil La Paix de Mme Fébé. Les actions menées par la fondation Gildas Laourou en 2013 et en 2014 sont élogieuses. De Dassa à Bassila en passant par Savalou et Bantè, plusieurs enfants démunis ont été soulagés. Ils ont eu le sourire aux lèvres à la veille des rentrées scolaires. Cette fondation a offert des mobiliers et des kits scolaires à tous les élèves des écoles et établissements identifiés et surtout aux meilleurs élèves de ces communes. Et pour mieux poursuivre l’action entamée, il y a quatre ans déjà, le président fondateur général de ladite fondation, Gildas Laourou souhaite échanger avec le chef de l’Etat, le Dr Thomas Boni Yayi pour l’informer des préoccupations sociales de l’heure. Tout en félicitant le président de la République pour la détermination dont il fait montre dans la lutte contre la pauvreté au Bénin, Gildas Laourou entend le rencontrer afin de plaider pour des actions concertées. Car, a-t-il confié, il est important de porter à la connaissance du chef de l’Etat certaines informations et suggestions. Autrement, il pense que son rêve d’œuvrer pour que chaque Béninois enregistre un mieux-être aura du plomb dans l’aile.

27-08-2015, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction
Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Lutte contre l’insécurité à Abomey-Calavi : Le CB Cyriaque Houngbo (...)
24-02-2017, La rédaction
Les populations de Cocotomey dans la commune d’Abomey-Calavi vivent mieux depuis quelques semaines. Ce calme, elles (...)  

Guerre autour des programmes télévisés : Quand la passion prend le (...)
24-02-2017, La rédaction
La cohabitation laisse souvent place à des oppositions de goût. L’un des conflits les plus courants met aux prises (...)  

La Cedeao fait le point de la mise en place de la réserve régionale (...)
23-02-2017, Isac A. YAÏ
La réserve régionale de sécurité alimentaire de la Cedeao est dans sa phase active. Afin de faire le bilan de ses (...)  

Insécurité grandissante au Bénin : Des véhicules attaqués, des biens (...)
23-02-2017, La rédaction
, Cotonou renoue progressivement avec l’insécurité. Le calme observé dans la capitale économique depuis quelques mois (...)