Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mise en œuvre de l’opération Pangea IX : 80 tonnes de médicaments saisies et 109 personnes arrêtées

JPEG - 128.7 ko

Les ministères de la santé et de l’intérieur ont organisé hier une conférence de presse conjointe sur l’opération de saisie des faux médicaments sur tout le territoire national. Il ressort de leur déclaration que l’opération PangeaIX lancée le vendredi dernier a permis aux forces de l’ordre de saisir 80 tonnes de faux médicaments et de mettre la main sur 109 vendeurs qui sont entre les mains de la justice. Autorisée par le gouvernement en septembre 2016, l’opération PangeaIX a pour objectif, la lutte contre la criminalité pharmaceutique et des trafics connexes tels que : le blanchiment d’argent, le trafic de capitaux et de stupéfiants. Selon le ministre de l’intérieur Sacca Lafia, l’opération a été minutieusement préparée et se poursuivra sur toute l’étendue du territoire. A en croire son homologue de la santé, Alassane Seidou, aucun Etat sérieux ne saurait tolérer la vente des médicaments à tous les coins de rue car, explique-t-il, les médicaments deviennent dangereux s’ils sont mal utilisés, mal dosés ou manipulés par des personnes qui n’ont aucune compétence en la matière. ‘’ Il faut à tout prix éviter que ces médicaments tombent dans les mains de la population’’, a-t-il souligné. Pour la cause, des mesures d’accompagnement ont été prises pour garantir la disponibilité des ressources pharmaceutiques dans tous les dépôts répartiteurs des 34 zones sanitaires du Bénin. Mieux, le ministère de la santé s’organise pour permettre l’installation rapide des jeunes pharmaciens afin de s’assurer d’une couverture large du territoire en produits pharmaceutiques et amoindrir par la même occasion la pénurie de médicaments suite aux saisies. Toutefois, les deux autorités ministérielles se réservent le droit d’ordonner dans le cadre de l’opération PangeaIX, des frappes en tout lieu jusqu’à l’éradication du commerce des faux médicaments au Bénin.
Sandric DIKPE (Coll.)

28-02-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)