Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mise en œuvre de l’opération Pangea 9 : Malèhossou plaide pour la libération des vendeuses incarcérées

JPEG - 92.2 ko

La répression de la vente illicite de médicaments fait réagir l’honorable El Hadj Malèhossou. Face aux hommes des médias hier, aux côtés de plusieurs dignitaires musulmans, il a salué la détermination du Gouvernement à lutter contre la criminalité pharmaceutique. Cependant, en raison de la crise sociale que traverse le pays, l’honorable Yacoubou Malèhossou a plaidé pour que soient libérée les contrevenants mis sous mandat de dépôt. « Nous demandons la clémence du Chef de l’Etat, le Président Talon, afin qu’il puisse accorder la grâce présidentielle aux commerçants qui se sont retrouvés en prison », a-t-il plaidé. Ensemble avec les imams présents à cette conférence de presse, El Hadj Malèhossou a rassuré de ce que les acteurs de cette vente prendront conscience des conséquences dommageables de ce commerce illicite. De même, compte tenu du déficit de la couverture du territoire en pharmacies, l’ancien député a encouragé le Gouvernement à mettre en œuvre une politique efficace d’accessibilité aux médicaments génériques, à des prix abordables. La situation de crise ayant divisé les professionnels de la pharmacie en deux Ordres préoccupe également El Hadj Yacoubou Malèhossou. Il suggère que le Président Talon, père de la nation puisse mettre en œuvre à nouveau son management pour réconcilier les deux camps, comme il a réussi à le faire dans la crise des protestants et celle ayant divisé la famille du football du Bénin.
Au cours de cette conférence de presse, les réformes mises en œuvre sous le Nouveau départ dont l’opération de libération des espaces publics n’ont pas été occultées. Tout en saluant cette mesure qui vise la modernisation des principales villes du Bénin et l’assainissement du cadre de vie des populations, Yacoubou Malèhossou n’a pas manqué de faire un plaidoyer pour soulager les peines des populations. En réalité, avec l’annonce des pluies, les propriétaires des boutiques, notamment les bonnes dames sont exposées puisque ne bénéficiant plus d’auvent de protection. Pour l’ancien député, il ne s’agit pas de permettre aux occupants de recoloniser l’espace mais, il faut une tolérance exceptionnelle pour laquelle il souhaite l’indulgence du Gouvernement.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

9-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Jeunesse, grande inquiétude !
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Opération Rambo, et tenez-vous tranquille, c’est au minimum 500 jeunes en perdition. Le chiffre est alarmant, l’inconscience hyper élevée et la (...) Lire  

Editorial : Plaidoyer pour l’hygiène publique
25-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La main tendue des syndicats
24-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : Cyprien Houngbo (...)
20-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En toute sincérité : Solution testament (...)
20-04-2018, Naguib ALAGBE




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2490

Efficacité des mesures douanières au Port de Cotonou : Le Cb (...)
25-04-2018, La rédaction
Vigilance et pragmatisme. Ce sont les mots qui caractérisent désormais la Brigade Douane Cotonou Port, notamment face (...)  

Stigmatisation des vieillards : Les personnes du 3ème âge victimes (...)
25-04-2018, La rédaction
Les personnes du 3ème âge sont pour la plupart moins considérées dans la société. Elles subissent le plus souvent une (...)  

Deux ans sous la Rupture : Les efforts de Talon pour une éducation (...)
24-04-2018, Ambroise ZINSOU
Investir dans la formation du capital humain, gage d’un développement durable et source de croissance économique. (...)  

Dégel de la fronde sociale : Le front suspend la grève, l’année (...)
24-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le Front d’actions des syndicats des trois ordres de l’enseignement a suspendu sa motion de grève de 96 heures. 38 (...)