Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Modernisation du transport urbain : La flotte de Bénin Taxi renforcée de 203 nouveaux véhicules

Le ministre du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a donné le top de la mise en circulation d’une nouvelle flotte de 203 véhicules dans le cadre du projet « Bénin-Taxi ». C’était dans l’après-midi d’hier, sur le site de l’Office béninois des ressources géologiques et minières (Obrgm) au quartier Akpakpa à Cotonou.

JPEG - 148.4 ko

« L’expérience des 50 premiers véhicules a apporté des résultats encourageants. La flotte de Bénin Taxi sera donc renforcée de 203 nouveaux taxis. Vous aviez annoncé 300, et il apparait donc que 253 seront actifs à partir d’aujourd’hui, les 47 restants seront lancés dans quelques semaines... », a déclaré le Directeur du Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable (Ceped), Assan Seibou, à l’occasion de la cérémonie de lancement de la seconde vague des artisans de Bénin Taxi. Il est tout aussi convaincu que ce projet a vaincu la fatalité de la résistance à l’innovation. Il formule alors le vœu de le voir élargir à toutes les communes du Grand Nokoué, voire certaines villes importantes de l’intérieur du pays. « L’expérience a été riche et on peut affirmer aujourd’hui que Bénin Taxi répond à une attente des Béninois. L’objectif est de révolutionner notre parc de transport automobile et aussi créer des emplois. Par rapport au feed-back, il faut ressortir que les 50 premiers sont insuffisants… », a laissé entendre Abdoulaye Bio Tchané. Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement a félicité les 203 nouveaux artisans, qu’il convie à prendre soin des véhicules à eux affectés et exemple sur leurs prédécesseurs (les 50 premiers de la phase pilote). « Nous sommes des hommes et des femmes très engagés. Et nous avons beaucoup appris au cours de notre encadrement. Nous exprimons nos sentiments de reconnaissance à tous ceux qui ont eu le mérite de penser à ce projet… », a déclaré le représentant des artisans, Adamou Gado Moussa.

3-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Un fétiche Tolègba prend feu à Godomey, (...)
18-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le fétiche Tolègba situé au milieu de la rue à Godomey Denou, en face de l’église céleste en direction du Ceg Godomey a (...)  

Protection des obtentions végétales et des droits des agriculteurs (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Les organisations de la société civile réunies au sein de la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (...)