Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Modes alternatifs de règlement des différends dans les affaires : L’Itc sensibilise des opérateurs économiques sur la médiation

Dans le cadre des journées nationales de la médiation, une co-initiative du Centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation (Camec) de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib) et du Centre de commerce international (Itc), plusieurs opérateurs économiques ont été sensibilisés sur les modes alternatifs de règlement des différends dans les affaires. C’était le mardi 30 Octobre 2017 à la Ccib.
 [1]
Dans la chaîne d’exécution des contrats commerciaux, il existe plusieurs intervenants, et quand l’un manque de vigilance, un contentieux survient et remet en cause les relations d’affaires. L’objectif visé par le Centre de commerce international (Itc) de l’Uemoa et le Camec-Ccib à travers les journées nationales de la médiation est notamment de diffuser la culture de la médiation auprès de tous les acteurs des secteurs privé et public. Pour le secrétaire général de la Ccib, Jean Tossavi, la mise en place au Bénin d’un climat favorable à la croissance économique et au développement nécessite une meilleure maîtrise, par tous les acteurs des institutions judiciaires, parajudiciaires et consulaires, de l’application tant des normes Ohada que des normes internationales qui régissent les modes alternatifs de règlement des différends pouvant survenir dans les affaires en Afrique et dans le monde. Pour cette séance de sensibilisation, il est revenu à l’expert de l’Itc, Langis Gallant et à la consultante et formatrice internationale Bintou Boli Djibo, d’entretenir les opérateurs économiques sur les outils de la médiation, et à William Sourou, secrétaire permanent du Camec de présenter aux opérateurs économiques la mission et les objectifs de l’institution dont il a la charge.
En effet, du mode judiciaire classique de règlement des contentieux, se sont progressivement développées d’autres méthodes de règlement des litiges comme l’arbitrage, la médiation et la conciliation aptes à répondre aux intérêts des opérateurs économiques tant dans le cadre des transactions commerciales de droit interne que lors des échanges internationaux. C’est à juste titre que le Centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation (Camec) de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib) a été créé conformément aux dispositions de l’Ohada pour non seulement jouer un rôle essentiel dans le développement et la promotion de l’arbitrage et des modes alternatifs de règlement des conflits, mais aussi contribuer à l’assainissement de l’environnement des affaires.
Euloge GOHOUNGO

2-11-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Il est sorti des quatre murs du palais de la République. Contrairement à ses habitudes, le chef de l’Etat a effectué une descente sur le terrain. (...) Lire  

Editorial : Appui diplomatique pour Pag (...)
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2730

Promotion des sciences actuarielles et finances : La Fast dispose (...)
19-10-2018, Patrice SOKEGBE
Promouvoir la profession d’actuariat au Bénin et sur le continent africain, ceci dans un cadre d’échange où les (...)  

Campagne cotonnière 2018-2019 : L’Aic lance la commercialisation du (...)
19-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
« Les villages vont s’animer. Les routes nationales inter-communes et les pistes cotonnières connaitront beaucoup de (...)  

Construction et équipement d’un orphelinat de 200 places à Glazoué (...)
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Un orphelinat flambant neuf de 200 places, entièrement meublé et équipé, c’est le geste à mettre à l’actif de l’honorable (...)  

Innovation technologique avec Beyond Tower Charge : Une solution (...)
17-10-2018, Isac A. YAÏ
Réduire la peine des populations qui ont difficilement accès à l’énergie surtout pour recharger leurs téléphones (...)