Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Moudassirou Bachabi, Sg Cgtb : « C’est heureux...

Moudassirou Bachabi, Sg Cgtb :
« C’est heureux que Toboula soit rappelé à l’ordre »

« En ordonnant au préfet Modeste Toboula de rapporter son arrêté, le Chef de l’Etat Patrice Talon prend ainsi la mesure de la situation. Le président Athanase Guillaume Patrice Talon répond donc aux attentes du peuple. Qu’il vous souvienne qu’il y a quelques mois, nous avons été reçus par le Chef de l’Etat, et nous lui avions fait part de nos doléances. Nous avons évoqué entre autres la ligne rouge de Toboula, la répression des marches de protestations, en l’occurrence celle des étudiants. A l’occasion, le Président de la République a promis s’engager personnellement pour résorber cette crise. Patrice Talon avait émis le vœu de tout mettre en œuvre pour que les libertés publiques et fondamentales, les libertés d’opinion et d’expression ne soient plus bâillonnées. On en était là quand le Préfet Toboula a pris un arrêté pour interdire encore notre marche. C’est donc heureux que le Chef l’Etat l’ait rappelé à l’ordre ».

Paul Essè Iko, Sg Cstb
« Toboula a franchi la ligne rouge de Talon »

JPEG - 102.7 ko

« L’homme a toujours brillé par ses excès de zèle. Modeste Toboula, le Préfet du Littoral, a été purement et simplement dégonflé hier par le Chef de l’Etat suite à la pression des Centrales et Confédérations syndicales. Notre pression a payé. Le Président Patrice Talon a vu juste. Il a constaté que le Préfet Toboula en fait trop. Trop, c’est trop. Toboula a franchi la ligne rouge de Patrice Talon. Nous étions prêts à l’affronter. Et Patrice Talon même est conscient que nous en sommes capables. Le Chef de l’Etat voyait donc le danger venir. Il a opté pour la meilleure solution en autorisant la marche, car la démocratie est à rude épreuve, elle est mise à mal. Plus rien au monde ne peut avorter cette marche. Au moins, Talon a posé un bon pas. Quand on dit que ce n’est pas bon, il faut que les gens nous écoutent ».

22-06-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : La rentrée de tous les enjeux
20-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dans un mois, ce sera la rentrée des classes pour le compte de l’année académique 2018-2019. Mais aujourd’hui, c’est la rentrée gouvernementale. (...) Lire  

Editorial : Urgence pour une rentrée !
20-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les bombes du code électoral !
9-08-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2640

Célébration de la fête du 15 Août 2018 : Le Groupe Adeco de Brice (...)
17-08-2018, La rédaction
Le Pdg du Groupe Adeco, Brice Hondi, ne manque aucune occasion pour mettre en relief les potentialités des artisans (...)  

62ème édition de Dogboxwé : Le député Jocelyn Dégbey appelle à (...)
17-08-2018, La rédaction
Une fête de retrouvailles pour aplanir les divergences et s’unir autour du développement de Dogbo. Pour sa 62ème (...)  

Fernand Nouwligbèto, Enseignant-Chercheur à l’Uac : « Le théâtre est (...)
17-08-2018, Patrice SOKEGBE
Enseignant-chercheur au Département des Lettres Modernes, Fernand Nouwligbèto a mené avec ses étudiants une expérience (...)  

Management de la qualité dans les structures étatiques : Aubin (...)
16-08-2018, La rédaction
La salle de conférence du Centre national de sécurité routière a abrité mardi dernier, un atelier de formation sur les (...)