Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Moudassirou Bachabi, Sg Cgtb : « C’est heureux...

Moudassirou Bachabi, Sg Cgtb :
« C’est heureux que Toboula soit rappelé à l’ordre »

« En ordonnant au préfet Modeste Toboula de rapporter son arrêté, le Chef de l’Etat Patrice Talon prend ainsi la mesure de la situation. Le président Athanase Guillaume Patrice Talon répond donc aux attentes du peuple. Qu’il vous souvienne qu’il y a quelques mois, nous avons été reçus par le Chef de l’Etat, et nous lui avions fait part de nos doléances. Nous avons évoqué entre autres la ligne rouge de Toboula, la répression des marches de protestations, en l’occurrence celle des étudiants. A l’occasion, le Président de la République a promis s’engager personnellement pour résorber cette crise. Patrice Talon avait émis le vœu de tout mettre en œuvre pour que les libertés publiques et fondamentales, les libertés d’opinion et d’expression ne soient plus bâillonnées. On en était là quand le Préfet Toboula a pris un arrêté pour interdire encore notre marche. C’est donc heureux que le Chef l’Etat l’ait rappelé à l’ordre ».

Paul Essè Iko, Sg Cstb
« Toboula a franchi la ligne rouge de Talon »

JPEG - 102.7 ko

« L’homme a toujours brillé par ses excès de zèle. Modeste Toboula, le Préfet du Littoral, a été purement et simplement dégonflé hier par le Chef de l’Etat suite à la pression des Centrales et Confédérations syndicales. Notre pression a payé. Le Président Patrice Talon a vu juste. Il a constaté que le Préfet Toboula en fait trop. Trop, c’est trop. Toboula a franchi la ligne rouge de Patrice Talon. Nous étions prêts à l’affronter. Et Patrice Talon même est conscient que nous en sommes capables. Le Chef de l’Etat voyait donc le danger venir. Il a opté pour la meilleure solution en autorisant la marche, car la démocratie est à rude épreuve, elle est mise à mal. Plus rien au monde ne peut avorter cette marche. Au moins, Talon a posé un bon pas. Quand on dit que ce n’est pas bon, il faut que les gens nous écoutent ».

22-06-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)