Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Noël Chadaré, Sg/Cosi-Bénin : « Il vaut mieux qu’on nous donne les résultats réels au lieu de les maquiller »

JPEG - 63.5 ko

Pour une fois, on a eu des résultats qui reflètent le niveau de nos apprenants. C’est dommage que ce soit ainsi. Or, en Approche par compétence, on devrait avoir un taux de réussite nettement supérieur à celui-là. Mais il vaut mieux qu’on nous donne les résultats réels au lieu de les maquiller. Au moins avec ce pouvoir, on a évité de maquiller les résultats et cela reflète le niveau des apprenants.
Ceci n’est pas la faute au Nouveau programme. Il y a que le ratio apprenants-enseignant n’est pas vraiment respecté. Les formations ne sont pas régulièrement tenues. Les gens ne sont pas toujours en phase par rapport à l’Approche par compétence. En dehors de cela, nous avons l’éternel problème de l’effectif pléthorique, le manque criant du personnel enseignant. L’instituteur doit garder deux classes. Ce n’est pas en classe de Cm2 qu’il faut mettre les meilleurs enseignants, mais c’est depuis les basses classes qu’il faut préparer l’apprenant.
Le Gouvernement doit aussi donner les subventions aux établissements à temps. La scolarité est gratuite et c’est une mesure qu’on doit saluer. Mais la mesure prise n’a pas été accompagnée comme cela se doit. Les établissements ont besoin des intrants pédagogiques pour que le travail soit bien fait. Il y a que les directeurs d’écoles se sont endettés auprès des fournisseurs, parce que la subvention n’arrive qu’en fin d’année. A ce moment, les carottes sont cuites. Les écoles ont fonctionné au ralenti et les enseignants ont fait ce qu’ils ont pu. Avec ces problèmes, on ne peut que s’attendre aux résultats que nous avons.

7-07-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)