Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Non paiement des subventions aux établissements secondaires : Les lycées et collèges asphyxiés

JPEG - 266 ko

Les établissements d’enseignement secondaire sont à bout de souffle. Ils ne disposent plus de fonds pour leurs différents besoins. Cette situation est due au fait que l’Etat ne leur a pas encore versé les subventions liées à la gratuité de la scolarisation des filles. Ce retard dans le paiement déteint sur le fonctionnement des collèges et lycées. « Nous avons eu beaucoup de difficultés pour avoir les intrants et organiser les derniers devoirs », affirme Patrick Lègonou, comptable au Ceg Agbangnizoun. « Au départ, j’ai privilégié les salaires du personnel de soutien, les primes des autres membres de l’administration. Mais, je ne suis plus en mesure de payer au personnel de soutien, leurs salaire de mai », a indiqué Dadjo Kedoté, comptable au Ceg2 Abomey. Tous les établissements font de la gymnastique pour assurer le minimum. Mais en réalité, les moins endurants ont cessé de payer depuis deux mois leur personnel de soutien. Le lycée Houffon accueille majoritairement des filles et avec ses 892 filles, l’Etat devrait lui accorder une subvention de 10 980 000 F Cfa. Environ 14 000 000 F Cfa doivent être versés au Ceg2 Abomey.
Depuis la prise de la mesure de gratuité par le président Boni Yayi pendant son second mandat, les collèges ont souvent perçu, courant avril, entre 40 et 80% du montant total de la subvention qui, normalement, devrait leur parvenir en janvier.

Les fournisseurs impatients
Cette année, la mesure a été étendue aux filles du second cycle, ce qui a davantage privé les établissements de moyens financiers. Vu que l’année scolaire tire à sa fin, les fournisseurs, gagnés par la peur, harcèlent les autorités des collèges. « Les fournisseurs nous talonnent », dit Lègonou.. « Il y a des charges incompressibles auxquelles nous faisons face. Et concernant les fournisseurs, nous essayons de gérer », a précisé Dimigou Daté, intendant du lycée Houffon d’Abomey.

Une lueur d’espoir
Aux dernières nouvelles, nous apprenons que le ministre de l’enseignement secondaire a rencontré les syndicats du secteur. Ils ont discuté de beaucoup de sujets dont entre autres la subvention que l’Etat devrait accorder aux établissements. Selon des recoupements, le ministre a promis décaisser ces fonds dès la semaine prochaine. Mais entre la promesse et la réalité, il y a souvent un fossé. Nous espérons que le régime de la rupture comblera au plus tôt cet écart pour un réel Nouveau départ dans le secteur de l’éducation.

12-05-2016, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Grève à la justice : Attaquer le mal à la racine :
16-10-2017, Naguib ALAGBE
On se croyait sortis de l’auberge avec cette hibernation en cours de l’Union nationale des magistrats du Bénin (...)  

Lutte contre l’insécurité : La police neutralise deux malfrats à (...)
16-10-2017, La rédaction
Plus de répit pour les malfrats, aussi bien à Cotonou qu’à l’intérieur du pays. La lutte contre l’insécurité engagée par (...)  

Le ministère de l’Enseignement Supérieur dévoile les critères de (...)
16-10-2017, La rédaction
Les bacheliers de l’année 2017 et ceux de 2016 qui n’avaient pas fait l’objet d’un classement sont informés que les (...)  

Travaux de construction de la route Parakou-Wêwê : Ebomaf rassure (...)
12-10-2017, Alassane AROUNA
Les populations de Tourou dans le 1er arrondissement de la commune de Parakou étaient dans les rues le mardi 10 (...)