Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Nouvel aéroport de Glo-Djigbé : Gustave Sonon lance l’actualisation des études de faisabilité

JPEG - 43.9 ko

Le ministre des travaux public, Gustave Sonon a procédé hier à Azalaï hôtel de Cotonou, au lancement des travaux d’actualisation des études de faisabilité technique, socio-économique et environnementale du nouvel aéroport de Glo-Djigbé. Il s’agira au cours de ces assises de confirmer le choix du site et les aménagements qui y sont initialement prévus. Les travaux réalisés par le bureau d’étude tunisien Studi International seront soumis à l’appréciation des techniciens béninois en vue de recueillir leurs observations et recommandations pour la finalisation des dossiers finaux à transmettre au Gouvernement. Mais l’on peut déjà retenir que les nouveaux éléments apportés aux documents ont rapport notamment à l’extension du site. Au dire du Directeur du cabinet Studi Inter, Dieudonné Dahun, il y aura désormais deux pistes pour que l’aéroport soit conforme aux normes internationales et pour également assurer la fluidité du trafic.
En effet, à l’issue de la table ronde de Paris, le Projet de compétitivité et de croissance Intégrée (Pcci), a été mandaté par le Gouvernement pour bénéficier le financement de diverses études de faisabilité dont celle relative à l’actualisation des études de faisabilité technique socio-économique et environnementale du nouvel aéroport de Glo-Djigbé. Et le Pcci a, à cet effet, recruté le bureau d’étude tunisien Studi International pour réaliser cette mission. C’est donc le bureau d’étude qui a initié cette séance de restitution des études à l’endroit des techniciens béninois.
Mais avant cette étape, il faut noter qu’un comité de suivi technique avait été mis en place avec l’appui de l’Anac, de l’Asecna, du ministère des travaux publics et de l’Agence de gestion du périmètre de Glo-Djigbé (Adpg). Ce comité de suivi technique a effectué diverses validations des rapports provisoires d’études. Ainsi le rapport initial présentant la démarche méthodologique a permis de lancer les activités du consultant qui a livré au Pcci et au comité technique, le rapport de confirmation de site débattu et validé par le comité réuni au complet en juillet 2015 à Grand Popo et confirmant la mise à disposition des 3200 ha pour le domaine aéroportuaire. Il en est de même de la sécurisation du domaine par le Gouvernement ; des rapports actualisés de la faisabilité technique avec les plans revus pour le nouvel aéroport ; de la faisabilité économique et rapport de faisabilité environnementale et sociale qui ont été soumis aux services compétents des ministères impliqués dans le projet.

9-12-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)