Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Nouvelles technologies au service du développement : iFormat pour la planification des formations au sein des entreprises

Le logiciel de conception de formation dénommé ‘’iFormat’’ a été officiellement lancé dans la matinée d’hier, à la salle de conférence de la maison des notaires à Cotonou. C’était en présence de plusieurs chefs d’entreprises et responsables de gestion de ressources humaines, qui se sont familiarisés avec cette application, afin de cerner son efficacité. « iformat, c’est une application que nous avions développée, qui nous permet de concevoir de manière automatisée les plans de formations. Non seulement nous arrivons, grâce à iformat, à concevoir ces plans de formations, mais nous arrivons à les gérer. C’est d’ailleurs pourquoi nous sommes là aujourd’hui pour faire une démonstration de cette application », a déclaré Roland Deguénon, responsable de Resit technologies, spécialisé dans les technologies de l’informatique, de l’information et de la communication. A l’en croire,
iformat est un projet lancé depuis bientôt trois ans en partenariat avec le cabinet Grh-conseil dirigé par Frantz Massougbodji.
Cette application permet au sein d’une entreprise ou d’une organisation d’agréger les besoins en formation du personnel. Au dire de Roland Deguénon, il suffit de leur permettre de se connecter à l’outil et de dire, j’ai tel besoin pour m’améliorer dans mon travail. L’ensemble de ces besoins exprimés par les différents membres du personnel est intégré dans un processus qui permet de définir un plan de formation rationnalisé. C’est donc un logiciel de gestion des plans de formations au profit des entreprises et des organisations de la place qui a été donc présenté hier aux responsables des ressources humaines. Et, iFormat est déjà en ligne sur iFormat.org
Pour Frantz Massougbodji, l’intérêt de iFormat est qu’il permet d’utiliser une technologie pour relever les besoins, et par conséquent générer de façon rapide et flexible les plans de formations. L’entreprise peut bénéficier de tous les avantages qu’offre l’outil informatique en termes de collecte des données, rapidité, rapprochement des données. « Nous partons des besoins exprimés à la base, par les agents eux-mêmes pour pouvoir générer les plans de formations à travers l’application », a-t-il conclu.
Arnaud SOGADJI (COll.)

26-01-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)