Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Opération coup de poing de la gendarmerie nationale : Des ghettos détruits, plusieurs prostituées arrêtées

JPEG - 264.6 ko

Sale temps pour les délinquants et autres prostituées de la commune d’Abomey-Calavi. Alors qu’ils ne s’y attendaient pas, ils ont reçu hier la visite des éléments de la gendarmerie nationale décidés à nettoyer les gîtes de la criminalité. Au cours de cette opération coup de poing menée à Cocotomey, Cococodji, Atrokpocodji, et Godomey, plusieurs ghettos ont été détruits. De nombreuses personnes sont ainsi tombées dans les mailles des forces de l’ordre à la grande satisfaction des populations, confrontées ces derniers jours à un retour de la délinquance. Cependant, ce qui aura retenu le plus l’attention, c’est la guerre déclenchée à l’occasion contre les belles de nuit. Plusieurs maisons de tolérance ont été détruites dans ces localités qui constituent en réalité le deuxième secteur le plus peuplé de filles de joie, après Jonquet à Cotonou. Tout comme les délinquants, de nombreuses putes ont été interpellées et ont vu leurs refuges détruits. Ce qui n’a pas été du goût des jeunes de ces localités, témoins des interventions des forces de l’ordre. Très remontés, ils en veulent au Directeur général de la gendarmerie nationale, qui perturberait, ont-ils estimé, l’épanouissement de ces femmes qui exercent le plus vieux métier du monde. Pour ces derniers, la mise en œuvre de l’opération de libération des espaces publics, la lutte contre l’essence de contrebande et la vente des faux médicaments ont engendré de nombreux problèmes sociaux. De nombreuses femmes ont été contraintes d’abandonner leurs activités génératrices de revenus. Alors, selon ces jeunes, il n’est pas question de suspendre également la pratique de la prostitution. « Les femmes doivent-elles aller voler pour survivre ? », ont-ils lancé. Dans tous les cas, les forces de l’ordre sont déterminées à poursuivre l’assainissement. Il ne serait pas étonnant que d’autres localités reçoivent la visite des gendarmes et des policiers les prochains jours.
Richard AKOTCHAYE (Coll.)

13-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)