Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Payement des fonds coton aux producteurs : L’Aic maintient le cap pour le renouveau de l’Or blanc

JPEG - 120 ko

Avec perspicacité, l’Association Interprofessionnelle du Coton pose les jalons pour l’essor durable de l’Or blanc au Bénin. Dans chacune des actions menées ou envisagées, l’intérêt et la motivation du producteur sont toujours recherchées. C’est ce qui a conduit le Président de l’Aic Mathieu Adjovi et son équipe à lancer le payement des fonds coton, la semaine dernière, dans le département de l’Alibori, au titre de la campagne cotonnière 2017-2018. Au total, 1,2 milliards Fcfa ont été déboursés au profit des producteurs de Kandi et de Banikoara. Ceux des autres communes des bassins cotonniers ne seront pas du reste les prochains jours.
L’Aic compte enchaîner avec la deuxième décade de la campagne cotonnière 2017-2018, sans oublier la mise à disposition des intrants. En un mot, l’Aic va mettre suffisamment de moyens pour un renouveau de la filière coton au Bénin. A cette allure, le Bénin pourrait tutoyer les 600.000 voire 700.000 tonnes dans les années à venir. Ce qui va à coup sûr favoriser l’entrée de devises dans les caisses de l’Etat et permettre aux populations de sortir de l’extrême pauvreté.
Du côté des producteurs, la joie est à son paroxysme, en cette veille de fête de fin d’année. Ceux-ci ont affirmé avoir été positivement marqués par le soutien permanent de l’Aic. La réfection des pistes pour le transport du Coton est d’ailleurs en cours.
C’est la preuve que quand on confie le coton aux professionnels, ils savent répondre aux attentes des producteurs sans que ceux-ci ne fassent de longs plaidoyers. Il suffit d’aller à la rencontre des cotonculteurs de l’Alibori au Couffo en passant par le Zou et les Collines pour comprendre combien l’Aic bat le rappel de la troupe pour la renaissance de l’Or blanc. Si la production de la campagne écoulée a été un record historique, il est une évidence que celle qui est en train de s’achever le sera encore. Et le rendez-vous sera à nouveau pris pour la distinction des meilleurs producteurs. Le Président Talon n’a donc pas tort de prioriser la filière Coton dans ses actions pour la révolution verte. A cette allure, le Bénin peut oser se repositionner au rang des meilleurs producteurs du continent.

3-01-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Dégel de la fronde sociale : Grande prière de la Fondation (...)
23-05-2018, Patrice SOKEGBE
Merci à Allah ! Les fidèles musulmans de la fondation Malèhossou ont exprimé leur reconnaissance à Dieu tout puissant (...)  

Ministère du commerce et de l’industrie : L’Uemoa et le Mci pour la (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
L’hôtel Azalaï abrite depuis hier, un séminaire national d’information et de sensibilisation sur la législation (...)  

Aménagement du territoire : José Didier Tonato lance l’élaboration (...)
23-05-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Encore 6 mois, et le pôle sud regroupant les communes de l’Atlantique, du Littoral ajoutées à Sèmè-Podji disposera de (...)  

Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de (...)
18-05-2018, La rédaction
Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en (...)