Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Phase d’égrenage de la Campagne Cotonnière 2015-2016 Le Dg Jacob Ichola s’assure du démarrage le 1er Novembre

Du 21 au 25 octobre 2015, le Coordonnateur National des Usines Sodeco, Jacob Ichola a effectué une tournée de fin de préparation et de mise à jour des usines dans le Nord Bénin. Ceci a permis de procéder aux derniers réglages pour un démarrage effectif de l’égrenage le 1er novembre prochain.

JPEG - 82.5 ko

Les usines de Banikoara et de Kandi donneront le top de la campagne d’égrenage le 1er novembre 2015. C’est une certitude qui se dégage de la dernière tournée du Coordonnateur National des Usines Sodeco, Jacob Ichola. En effet, suite aux instructions du Chef de l’Etat lors de la rencontre avec tous les acteurs de la filière coton à Parakou le mercredi dernier, le Coordonnateur entend à tenir le pari. Juste à la sortie de cette séance, il a mis le cap sur Banikoara et Kandi, dans les deux usines qui devront démarrer l’égrenage du coton. A Banikoara, le taux de remontage des pièces est de 86%. Les techniciens sont à pied d’œuvre pour les derniers réglages. Le Dg Jacob Ichola a tenu une séance d’urgence avec le personnel des usines pour s’enquérir des difficultés éventuelles. Même démarche à Kandi. Ici, des instructions ont été données pour le règlement diligent des différents problèmes évoqués. Il est attendu le recrutement de personnel occasionnel nécessaire pour un démarrage effectif le 1er novembre 2015. Le Coordonnateur s’est également rendu dans les usines de Parakou 1 et 2 pour écouter les dernières doléances et apporter des solutions idoines afin de tenir dans le temps. La visite de l’atelier mécanique a permis de constater que les dernières cargaisons de matériels étaient en partance pour Banikoara pour le même objectif. Quelques champs visités ont rassuré la délégation quant à la production. Des techniciens rencontrés estiment que certains champs peuvent donner deux (2) tonnes à l’hectare bien que ces semis soient tardifs. Ainsi, les usines ne manqueront pas de matière première pour démarrer dans les délais impartis.

27-10-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1920

Etroitesse d’une partie de la voie Comè-Lokossa-Dogbo en (...)
23-03-2017, La rédaction
Le Directeur des Infrastructures et des Transports Jacques Ayadji est à nouveau dans le collimateur des populations, (...)  

Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin La (...)
22-03-2017, Isac A. YAÏ
La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin a organisé le Samedi 18 mars 2017, la troisième conférence Interreligieuse (...)  

Enseignement de la langue française : Les enseignants se plaignent (...)
22-03-2017, La rédaction
Le Bénin, à l’instar des autres pays francophones dans le monde, a célébré hier la journée internationale de la (...)  

Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents (...)
21-03-2017, La rédaction
Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents (...)