Pour coups et blessures volontaires suivis de menaces de mort : Le Roi d’Agassa-Godomè convoqué

La rédaction 29 novembre 2016

Le Roi d’Agassa-Godomè dans l’arrondissement d’Akassato, commune d’Abomey-Calavi a des ennuis avec la police. L’autorité coutumière a été convoquée au Commissariat d’Akassato et répondra demain mercredi 30 novembre aux nombreuses plaintes formulées à son encontre par certaines personnes avec qui il a eu des démêlés le week-end dernier. En effet, selon les recoupements, le Roi d’Agassa-Godomè s’est donné en spectacle dans la soirée du samedi dernier au bar restaurant « l’œil de Dieu » situé dans la localité. Il s’est donc bagarré sur les lieux, mettant de côté ses attributs, le temps d’en découdre avec ses adversaires de circonstance. La scène se produisait en présence de nombreux usagers du bar et de quelques curieux attirés par cette confrontation insolite. En signe de respect à la chefferie traditionnelle, certains de ses vis-à-vis, un homme et deux femmes, auraient préféré ne pas répondre avec la violence à la colère du Roi, qui serait dans un état d’ébriété. L’affaire a été alors portée au commissariat d’Akassato à travers des plaintes formulées contre le gardien de la tradition. Il devra être écouté demain par le Commissaire de police Jean Dingnin, pour répondre des chefs d’accusations tels que coups et blessures volontaires, abus de confiance et menaces de mort. Une audition qui va aussi conduire ce chef traditionnel devant le procureur de la République près le tribunal de première instance, de 2ème classe d’Abomey-Calavi.
Fulbert ADJIMEHOSSOU



Dans la même rubrique