Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour éviter les grossesses précoces en milieu scolaire : Rehoboth sensibilise les acteurs des établissements

JPEG - 276.4 ko

« Phénomène de grossesses précoces en milieu scolaire, quelques pistes de solutions ». C’est sur ce thème que les acteurs des écoles des communes de Ouidah, Tori et Kpomassè ont été sensibilisés hier à la salle de conférence Baptiste de Ouidah par l’Ong Rehoboth. Composés d’enseignants, de délégués des élèves, de vendeuses, de gardiens d’école, des Directeurs, censeurs et surveillants, ces acteurs ont été sensibilisés sur la charte de bonnes pratiques en milieu scolaire vulgarisée par l’Ong Rehoboth avec le soutien de l’Association béninoise pour la promotion de la famille (Abpf). « Cette sensibilisation se tient dans le cadre de la vulgarisation de la charte de bonnes pratiques. Cette sensibilisation est initiée pour expliquer aux acteurs des établissements scolaires, les causes et les conséquences des grossesses en milieu scolaire et leur donner quelques pistes de solutions dont la charte de bonnes pratiques. Dans cette charte, tous les acteurs prennent des engagements. Et cette charte reconnaît six catégories d’acteurs : les vendeuses, les Agents permanents de l’Etat (Ape), les enseignants, les élèves, l’administration et le personnel de soutien, c’est-à-dire le gardien. Cette charte a été initiée par le Cercle international pour la promotion de la création (Cipcré) et institutionnalisée par le ministère de l’enseignement secondaire. Nous sommes donc chargés de vulgariser cette charte dans les écoles afin qu’elle puisse être adoptée, a expliqué Chantal Soukpon Dovonou, Directrice exécutive de l’Ong Rehoboth.
Ainsi, à travers deux communications, les participants à cet atelier ont été sensibilisés sur les causes et surtout les conséquences des grossesses en milieu scolaire. Ils ont donc pris l’engagement de jouer leur partition pour éviter ce phénomène qui entraîne la déscolarisation des filles et met fin à leur rêve.

2-11-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)