Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour éviter les grossesses précoces en milieu scolaire : Rehoboth sensibilise les acteurs des établissements

JPEG - 276.4 ko

« Phénomène de grossesses précoces en milieu scolaire, quelques pistes de solutions ». C’est sur ce thème que les acteurs des écoles des communes de Ouidah, Tori et Kpomassè ont été sensibilisés hier à la salle de conférence Baptiste de Ouidah par l’Ong Rehoboth. Composés d’enseignants, de délégués des élèves, de vendeuses, de gardiens d’école, des Directeurs, censeurs et surveillants, ces acteurs ont été sensibilisés sur la charte de bonnes pratiques en milieu scolaire vulgarisée par l’Ong Rehoboth avec le soutien de l’Association béninoise pour la promotion de la famille (Abpf). « Cette sensibilisation se tient dans le cadre de la vulgarisation de la charte de bonnes pratiques. Cette sensibilisation est initiée pour expliquer aux acteurs des établissements scolaires, les causes et les conséquences des grossesses en milieu scolaire et leur donner quelques pistes de solutions dont la charte de bonnes pratiques. Dans cette charte, tous les acteurs prennent des engagements. Et cette charte reconnaît six catégories d’acteurs : les vendeuses, les Agents permanents de l’Etat (Ape), les enseignants, les élèves, l’administration et le personnel de soutien, c’est-à-dire le gardien. Cette charte a été initiée par le Cercle international pour la promotion de la création (Cipcré) et institutionnalisée par le ministère de l’enseignement secondaire. Nous sommes donc chargés de vulgariser cette charte dans les écoles afin qu’elle puisse être adoptée, a expliqué Chantal Soukpon Dovonou, Directrice exécutive de l’Ong Rehoboth.
Ainsi, à travers deux communications, les participants à cet atelier ont été sensibilisés sur les causes et surtout les conséquences des grossesses en milieu scolaire. Ils ont donc pris l’engagement de jouer leur partition pour éviter ce phénomène qui entraîne la déscolarisation des filles et met fin à leur rêve.

2-11-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Les Pme à l’honneur
26-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Bonne nouvelle pour les amoureux de la libre entreprise. Le gouvernement entend leur faciliter la tâche. Il faut croire qu’à l’avenir la promotion de (...) Lire  

Editorial : La rançon de l’alcoolisme !
26-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Chirurgie révélatrice !
25-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Malanville : prévenir d’autres (...)
25-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Regard sur projet à Ouèdo !
24-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Heureuse décision !
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Communication via internet : Le Gouvernement annule la taxe, les (...)
24-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Patrice SOKEGBE
Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Sécurité routière : Le Code de la route du Bénin, bientôt une (...)
26-09-2018, La rédaction
Le processus d’actualisation des textes réglementant l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique au (...)  

Sécurisation des frontières : Les douaniers béninois formés par les (...)
26-09-2018, Patrice SOKEGBE
Dans sa quête permanente de la perfection, en vue de l’amélioration de son dispositif de répression et de sécurisation (...)  

Promotion des investissements : L’Apiex installe la filiale (...)
25-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le Directeur général de l’Agence béninoise pour la promotion des investissements et des exportations (Apiex), Laurent (...)