Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour mauvaise gestion des Fonds additionnels : 27 agents de la police Républicaine radiés

JPEG - 84.9 ko

La sanction est sans appel ! L’approche pédagogique face à un mal qui a traversé les âges, pourtant désigné comme un handicap majeur au relèvement socioéconomique des pays africains en général et du Bénin en particulier. Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a décidé de la radiation des 27 agents de la police républicaine impliqués dans la mauvaise gestion des fonds additionnels mis à la disposition des unités opérationnelles de l’ex police et gendarmerie nationales. A en croire le garde des sceaux, Joseph Djogbénou qui a rapporté la nouvelle hier, à l’occasion de son traditionnel compte rendu du conseil des ministres à la présidence de la République, la décision du gouvernement fait suite à l’avis des conseils de discipline qui ont statué sur la gravité des fautes professionnelles commises par ces hommes en uniforme. Au dire du ministre de la justice, ils ont émis des avis variant de la non activité temporaire à la radiation avec perte de grade à l’égard des 27 ex-policiers et ex-gendarmes concernés. Et en vertu de son pouvoir réglementaire, le ministre de l’intérieur a tranché. Ils sont purement et simplement radiés, et devront déposer les jours à venir armes et treillis. Le gouvernement applique la loi avec rigueur dès qu’il s’agit de faits de prévarication des ressources publiques. « L’insécurité de façon générale a été le mal qui a longtemps caractérisé notre pays. Pourtant, nous avons les moyens. Le gouvernement a décidé de puiser les ressources là où il faut, les mettre à la disposition des agents formés et mandatés pour assurer notre sécurité. Il n’y a pas de bonheur a appliqué la loi dans sa rigueur. Nous espérons que le bien public sera désormais respecté », a déclaré Joseph Djogbénou. Il faut observer que les mis en cause sont coupables de détournement des fonds additionnels à eux affectés à des fins autres que leur destination initiale (renforcement du dispositif sécuritaire) ou les ont utilisés sans justifications objectives. D’où les graves irrégularités relevées par les missions de contrôles dans la gestion desdits fonds. « J’en appelle à la conscience de chaque agent public. Ce que le gouvernement souhaite, c’est ne plus voir se passer des actes de prévarication, de détournement des ressources publiques. Si cela disparaît, les sanctions disparaîtront. Malheureusement et douloureusement, les mêmes sanctions seront appliquées quand les mêmes faits se reproduiront. Si on ne le fait pas, le bien public sera méprisé », a laissé entendre le garde des sceaux, avant de rappeler que la radiation n’est que l’étape de la sanction administrative. Les agents concernés subiront ensuite des poursuites judiciaires.

3-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)