Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pourquoi arrêter les véhicules à vitres teintées ?

JPEG - 44.2 ko
sales temps pour des propriétaires des véhicules aux vitres teinté au Bénin

Depuis quelques jours, la police nationale a entamé le contrôle des véhicules à vitres teintées sur toute l’étendue du territoire national. Elle procède, conformément aux dispositions en vigueur, à l’arrestation des véhicules non autorisés à avoir leurs vitres teintées et ceux qui sont autorisés, mais qui ne respectent guère l’arrêté interministériel N°032 du 25 mai 2009 portant utilisation de vitres teintées en République du Bénin. En effet, depuis le lundi dernier, ce contrôle a été accentué à Cotonou et à Calavi et plusieurs conducteurs ont été privés de l’usage de leurs véhicules. Ainsi, selon les explications des responsables des commissariats centraux de ces villes, la plupart des véhicules arrêtés ne sont pas autorisés par le ministère des travaux publics et des transports à avoir leurs vitres teintées. Aussi, ceux autorisés mais arrêtés ne respectent pas l’article N°2 de l’arrêté interministériel qui leur donne ce privilège : on parle de vitre teintée d’un véhicule, lorsque la vitre est légèrement colorée et permet de voir sans difficulté l’intérieur du véhicule. Ce qui n’est souvent pas le cas. Des véhicules ont leurs vitres teintées au point où même stationnés, on ne peut pas voir l’intérieur, à moins qu’on ouvre la portière. Et face à l’insécurité grandissante dans la sous-région et aux menaces qui pèsent sur nos frontières, les policiers ont décidé de prendre le taureau par les cornes. C’est pourquoi, ils invitent les concernés à aller se faire enregistrer au ministère des travaux publics et des transports afin d’avoir l’autorisation des vitres teintées et à respecter scrupuleusement les textes en la matière.

29-07-2015, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)  

Entretien avec Professeur agrégé en ophtalmologie sur le Glaucome : (...)
18-01-2017, La rédaction
En Afrique, la cécité de l’œil est de plus en plus croissante. La première cause est la cataracte. Mais une autre cause (...)  

Arrêtés à Kandi : Deux trafiquants d’ivoire condamnés à 6 mois (...)
18-01-2017, La rédaction
Le tribunal de Kandi a rendu hier son verdict en défaveur des trafiquants arrêtés avec 3,2 Kg d’ivoire, en octobre (...)  

Prof. Michel Boko, à propos de l’assainissement de la ville de (...)
18-01-2017, La rédaction
Les différentes actions entreprises par le Gouvernement ces derniers mois pour la protection de l’Environnement (...)