Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pourquoi arrêter les véhicules à vitres teintées ?

JPEG - 44.2 ko
sales temps pour des propriétaires des véhicules aux vitres teinté au Bénin

Depuis quelques jours, la police nationale a entamé le contrôle des véhicules à vitres teintées sur toute l’étendue du territoire national. Elle procède, conformément aux dispositions en vigueur, à l’arrestation des véhicules non autorisés à avoir leurs vitres teintées et ceux qui sont autorisés, mais qui ne respectent guère l’arrêté interministériel N°032 du 25 mai 2009 portant utilisation de vitres teintées en République du Bénin. En effet, depuis le lundi dernier, ce contrôle a été accentué à Cotonou et à Calavi et plusieurs conducteurs ont été privés de l’usage de leurs véhicules. Ainsi, selon les explications des responsables des commissariats centraux de ces villes, la plupart des véhicules arrêtés ne sont pas autorisés par le ministère des travaux publics et des transports à avoir leurs vitres teintées. Aussi, ceux autorisés mais arrêtés ne respectent pas l’article N°2 de l’arrêté interministériel qui leur donne ce privilège : on parle de vitre teintée d’un véhicule, lorsque la vitre est légèrement colorée et permet de voir sans difficulté l’intérieur du véhicule. Ce qui n’est souvent pas le cas. Des véhicules ont leurs vitres teintées au point où même stationnés, on ne peut pas voir l’intérieur, à moins qu’on ouvre la portière. Et face à l’insécurité grandissante dans la sous-région et aux menaces qui pèsent sur nos frontières, les policiers ont décidé de prendre le taureau par les cornes. C’est pourquoi, ils invitent les concernés à aller se faire enregistrer au ministère des travaux publics et des transports afin d’avoir l’autorisation des vitres teintées et à respecter scrupuleusement les textes en la matière.

29-07-2015, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1920

Etroitesse d’une partie de la voie Comè-Lokossa-Dogbo en (...)
23-03-2017, La rédaction
Le Directeur des Infrastructures et des Transports Jacques Ayadji est à nouveau dans le collimateur des populations, (...)  

Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin La (...)
22-03-2017, Isac A. YAÏ
La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin a organisé le Samedi 18 mars 2017, la troisième conférence Interreligieuse (...)  

Enseignement de la langue française : Les enseignants se plaignent (...)
22-03-2017, La rédaction
Le Bénin, à l’instar des autres pays francophones dans le monde, a célébré hier la journée internationale de la (...)  

Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents (...)
21-03-2017, La rédaction
Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents (...)