Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Première session de la cour d’assises d’Abomey : 30 jours pour élucider 30 dossiers

La cour d’appel d’Abomey tient sa première session de la cour d’assises comptant pour l’année en cours. 30 dossiers parmi lesquels 21 portant sur les crimes de sang commis dans les départements du Couffo, du Mono, du Zou et des Collines sous la juridiction d’appel d’Abomey, seront examinés et élucidés selon Pierre Ahikpon, Procureur de la cour d’appel d’Abomey.

JPEG - 64.7 ko

Lire l’intégralité de son point de presse donné à Abomey.
Point de presse sur la première session de la cour d’assises de l’année 2017
Du lundi 30 mai au lundi 30 juillet 2017 se tiendra à la cour d’appel d’Abomey, la première session de la cour d’assises de l’année 2017. Pendant 30 jours, magistrats, greffiers, avocats, jurés et personnel d’appuis travailleront de façon soutenue pour élucider les circonstances dans lesquelles certains crimes ont été commis dans le ressort de la juridiction d’appel d’Abomey. Au cours de cette session, trente (30) dossiers impliquant une quarantaine d’accusés, seront examinés. De façon détaillée, le point des infractions déférées à la censure de la cour d’assises se présente comme suit :
- Vingt et un (21) dossiers de crime de sang (assassinats, meurtres, coups mortels dont 02 parricides) ;
- Cinq (05) dossiers de viol dont 02 sur mineures ;
- Un (01) dossier de pratique de charlatanisme ;
- Un (01) dossier d’empoisonnement ;
- Un (01) cas de coups et blessures volontaires ayant entrainé une infirmité permanente ;
- Et un (01) dossier d’incendie volontaire.
Il convient de préciser que certains cas d’assassinat sont précédés ou suivis de vols à mains armées ou commis en bandes organisées. L’analyse du rôle de cette session montre que les crimes de sang dans leur diversité et leur complexité tiennent le haut du pavé. Cette situation révèle un malaise et doit interpeller la conscience de tous. Ces diverses infractions de nature criminelle sont commises dans différentes communes des 04 départements (Zou, Collines, Mono et Cou) relevant du ressort de la cour d’appel d’Abomey. Étant donné que les audiences de la cour d’assises sont publiques et que les débats qui y sont menés sont particulièrement riches d’enseignement donc instructifs, nous invitons les populations à y assister massivement. C’est l’occasion pour elles de découvrir et de comprendre les modes opératoires utilisés par les criminels afin de se prémunir contre leurs agissements ou les dénoncer.
Je vous remercie pour votre attention.

29-05-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction
Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Réalisation du Pag volet éducation : Marie Odile Attanasso (...)
19-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les retombées de la visite officielle de la ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso au Maroc, du (...)  

Entretien avec Raïmi Paraïso Paka, président de l’Ong Alto (...)
19-07-2018, Karim O. ANONRIN
L’Organisation non gouvernementale panafricaine Action pour la lutte contre la traite des enfants de l’Afrique de (...)  

Pour commerce illégal des produits de faune : 6 trafiquants (...)
18-07-2018, La rédaction
Ils sont privés de liberté depuis le 14 juin 2018 et devront poursuivre leur séjour derrière les barreaux pour encore (...)  

Transfèrement au Bénin : Kikissagbé Godonou Bernard remis aux (...)
17-07-2018, Isac A. YAÏ
C’est désormais chose faite. Le prévenu Kikissagbé Godonou Bernard alias Kgb est désormais remis aux autorités (...)