Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Promotion agricole : La Seepa pour la modernisation de l’agriculture béninoise

JPEG - 145.1 ko
Yves Adaye et ses collaboratrices pour lancer la Seepa au Bénin

La Société d’Expertise et d’Exportation de Produits Agricoles (Seepa) ^s’implante au Bénin. Cette société qui met l’agriculture au service du développement de l’Afrique a officiellement lancé ses activités le lundi dernier à Cotonou. Logée dans le bâtiment de l’hôtel du port, la Seepa est spécialisée dans la formation, le suivi des exploitants, la mise en place de plantations, le montage de projets agricoles, la vente et l’exportation de produits agricoles. Elle s’ouvre aussi à tous ceux qui s’intéressent à l’agriculture à travers l’achat de parts sociales qui leur permet de devenir actionnaires dans la société à partir de 500.000 f Cfa. « La Seepa se veut être une entreprise d’une agriculture plus moderne. L’Agriculture est source de richesse, mais cette richesse sera la conséquence des techniques utilisées. Nous venons donc combler ce déficit de techniques par un personnel expérimenté, du matériel adapté et de nouvelles méthodes ou techniques culturales. Nos populations ont trop souffert des problèmes liés à la terre et finissent par ne pas profiter du fruit de leur labeur », a expliqué Yves Adayé, informaticien agronome et représentant de Seepa au Bénin.
A l’en croire, en agriculture, l’obtention d’un rendement de qualité passe par la maîtrise de l’itinéraire technique, des systèmes de production, la connaissance des ravageurs, la maîtrise des apports en eau des plantes, une bonne gestion et une bonne répartition des tâches des ouvriers. « Notre objectif est de permettre au personnel travaillant sur les exploitations agricoles d’avoir le maximum de connaissances en vue de l’obtention d’un rendement satisfaisant et de fruits de qualité », a-t-il conclu. Pour plus d’informations, Seepa Bénin est joignable aux numéros suivants : +229 62 80 51 59/+229 21 00 64 57.

17-05-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le chef d’Etat-major de l’armée de terre, Fructueux Gbaguidi a procédé hier, à l’ouverture d’un atelier organisé par la (...)  

Lutte contre l’insécurité : Des délinquants arrêtés avec des armes et (...)
22-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Deux Akm, 197 munitions de calibre 7,62 mm. Ce sont les objets retrouvés chez deux individus interpellés dans le (...)  

Lutte contre la corruption : Coup de balai l’aéroport de (...)
21-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très remonté contre le rançonnement, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général de Brigade Nazaire (...)  

Compétitivité de la tomate béninoise : Les supplices de l’Or (...)
21-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Contraintes climatiques, pertes post-récoltes considérables, faible capacité de transformation, etc. Avec une (...)