Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rayonnement du secteur touristique au Bénin : Le Ctm-Bénin apporte son soutien à Patrice Talon

JPEG - 341.3 ko

Saluer la décision du Président de la République Patrice Talon qui entend faire du tourisme une de ses priorités pour le rayonnement international du Bénin. Tel est l’objectif visé par les membres du Consortium touristes par millions au Bénin (Ctm-Bénin) en faisant une sortie médiatique hier à Bénin Royal hôtel. Selon Bouraïma Dine, président du Ctm-Bénin, le nouveau Président de la République a promis, dans son projet de société, de faire du secteur touristique une véritable industrie créatrice d’emplois et de richesses pour la promotion de la Destination Bénin. Cette vision cadre ainsi avec celle du Ctm-Bénin. Raison pour laquelle, les membres de ce consortium ont décidé de le soutenir dans ce sens. « Le Ctm-Bénin vous exprime son entière disponibilité à apporter sa modeste contribution à la renaissance et au développement du tourisme durable au Bénin », a-t-il précisé. Le président du Ctm-Bénin a, par la même occasion, évoqué les goulots d’étranglement et fait des propositions pour le nouveau départ du secteur touristique. Bouraïma Dine a cité entre autres l’impossibilité d’obtenir le visa en ligne et sa cherté. Il a à cet effet proposé un visa électronique et la réduction de son coût. Il a aussi évoqué le coût très élevé de l’énergie électrique qui étouffe les établissements hôteliers. Selon lui, ces établissements doivent bénéficier des coûts préférentiels à l’image des autres entreprises. Comme autre goulot d’étranglement, le président du Ctm-Bénin a relevé le coût élevé de la Tva (Taxe sur valeur ajoutée). Il propose au nouveau gouvernement de ramener ces taxes entre 5 à 10% pour les hôtels et restaurants…
Le Ctm-Bénin souhaite que le chef de l’Etat prenne en compte leurs préoccupations pour un développement réel du tourisme au Bénin.

20-04-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)