Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Recrutements au ministère des finances : Les concours de 2015 annulés

JPEG - 93.1 ko

Le verdict est implacable. Les concours directs de recrutement d’agents de l’Etat au profit de l’administration centrale des finances, des régies financières et d’autres corps de l’Etat sont annulés. Le rapport de la commission chargée de la vérification de la régularité de ces concours organisés en 2015 est accablant. Disparition de la liste des candidats, de leurs copies ainsi que des listes d’émargements et des dossiers de candidatures, graves violations des lois et textes en vigueur avec au surplus des actes administratifs dépourvus d’existence légale pris au cours des différentes phases de l’organisation. En somme, les membres de la commission de vérification n’ont pas eu accès à toutes les informations et à tous les documents en rapport avec ces concours à polémique. Sur la base des défaillances et irrégularités constatées par la commission, le conseil des ministres a tranché. De la suspension prononcée par le gouvernement, l’on passe désormais à l’annulation pure et simple desdits concours assortie de procédures disciplinaire et judiciaire à l’encontre des agents de l’Etat impliqués. Les concours seront repris et organisés suivant les textes en vigueur et en relation avec la Direction de l’office du Bac et la Direction des examens et concours. Et les candidats qui ont participé à des fraudes seront exclus de la liste des candidats au concours. Le gouvernement Talon vient une fois encore de sonner l’heure de la rupture avec la tricherie. La gestion du concours transféré à la Direction de l’office du Bac laisse à espérer que seuls les meilleurs seront désormais admis.
C’est décision politique de grande portée qui permettrait désormais de mettre des cadres compétents au profit de l’administration publique et d’apporter des réponses pour sa compétitivité. Le prix à payer pour en finir avec ‘’le désert de compétence’’. Les concours ne seront plus une affaire de quota ou de parrain politique. Visiblement, Patrice Talon est décidé à en finir avec la politisation à outrance de l’administration publique. L’espoir est permis.

8-07-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
Et si on partageait nos expériences ? La conviction récente du chroniqueur là-dessus, est que jamais et au grand jamais, la dot ne devrait (...) Lire  

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Mariage des enfants et grossesses en milieu scolaire : Le Close (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
En plein 21è siècle, le Bénin enregistre encore de nombreux cas de mariages des enfants et de grossesses en milieu (...)  

Examens blancs au secondaire : Garantir de bons résultats dans la (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
Il y a du nouveau dans les établissements publics d’enseignement secondaire. Dans un communiqué en date du 9 janvier (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe (...)
18-01-2018, La rédaction
Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités (...)  

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)