Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Recrutements au ministère des finances : Les concours de 2015 annulés

JPEG - 93.1 ko

Le verdict est implacable. Les concours directs de recrutement d’agents de l’Etat au profit de l’administration centrale des finances, des régies financières et d’autres corps de l’Etat sont annulés. Le rapport de la commission chargée de la vérification de la régularité de ces concours organisés en 2015 est accablant. Disparition de la liste des candidats, de leurs copies ainsi que des listes d’émargements et des dossiers de candidatures, graves violations des lois et textes en vigueur avec au surplus des actes administratifs dépourvus d’existence légale pris au cours des différentes phases de l’organisation. En somme, les membres de la commission de vérification n’ont pas eu accès à toutes les informations et à tous les documents en rapport avec ces concours à polémique. Sur la base des défaillances et irrégularités constatées par la commission, le conseil des ministres a tranché. De la suspension prononcée par le gouvernement, l’on passe désormais à l’annulation pure et simple desdits concours assortie de procédures disciplinaire et judiciaire à l’encontre des agents de l’Etat impliqués. Les concours seront repris et organisés suivant les textes en vigueur et en relation avec la Direction de l’office du Bac et la Direction des examens et concours. Et les candidats qui ont participé à des fraudes seront exclus de la liste des candidats au concours. Le gouvernement Talon vient une fois encore de sonner l’heure de la rupture avec la tricherie. La gestion du concours transféré à la Direction de l’office du Bac laisse à espérer que seuls les meilleurs seront désormais admis.
C’est décision politique de grande portée qui permettrait désormais de mettre des cadres compétents au profit de l’administration publique et d’apporter des réponses pour sa compétitivité. Le prix à payer pour en finir avec ‘’le désert de compétence’’. Les concours ne seront plus une affaire de quota ou de parrain politique. Visiblement, Patrice Talon est décidé à en finir avec la politisation à outrance de l’administration publique. L’espoir est permis.

8-07-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1920

Etroitesse d’une partie de la voie Comè-Lokossa-Dogbo en (...)
23-03-2017, La rédaction
Le Directeur des Infrastructures et des Transports Jacques Ayadji est à nouveau dans le collimateur des populations, (...)  

Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin La (...)
22-03-2017, Isac A. YAÏ
La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin a organisé le Samedi 18 mars 2017, la troisième conférence Interreligieuse (...)  

Enseignement de la langue française : Les enseignants se plaignent (...)
22-03-2017, La rédaction
Le Bénin, à l’instar des autres pays francophones dans le monde, a célébré hier la journée internationale de la (...)  

Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents (...)
21-03-2017, La rédaction
Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents (...)