Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Recrutements au ministère des finances : Les concours de 2015 annulés

JPEG - 93.1 ko

Le verdict est implacable. Les concours directs de recrutement d’agents de l’Etat au profit de l’administration centrale des finances, des régies financières et d’autres corps de l’Etat sont annulés. Le rapport de la commission chargée de la vérification de la régularité de ces concours organisés en 2015 est accablant. Disparition de la liste des candidats, de leurs copies ainsi que des listes d’émargements et des dossiers de candidatures, graves violations des lois et textes en vigueur avec au surplus des actes administratifs dépourvus d’existence légale pris au cours des différentes phases de l’organisation. En somme, les membres de la commission de vérification n’ont pas eu accès à toutes les informations et à tous les documents en rapport avec ces concours à polémique. Sur la base des défaillances et irrégularités constatées par la commission, le conseil des ministres a tranché. De la suspension prononcée par le gouvernement, l’on passe désormais à l’annulation pure et simple desdits concours assortie de procédures disciplinaire et judiciaire à l’encontre des agents de l’Etat impliqués. Les concours seront repris et organisés suivant les textes en vigueur et en relation avec la Direction de l’office du Bac et la Direction des examens et concours. Et les candidats qui ont participé à des fraudes seront exclus de la liste des candidats au concours. Le gouvernement Talon vient une fois encore de sonner l’heure de la rupture avec la tricherie. La gestion du concours transféré à la Direction de l’office du Bac laisse à espérer que seuls les meilleurs seront désormais admis.
C’est décision politique de grande portée qui permettrait désormais de mettre des cadres compétents au profit de l’administration publique et d’apporter des réponses pour sa compétitivité. Le prix à payer pour en finir avec ‘’le désert de compétence’’. Les concours ne seront plus une affaire de quota ou de parrain politique. Visiblement, Patrice Talon est décidé à en finir avec la politisation à outrance de l’administration publique. L’espoir est permis.

8-07-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2130

Réformes dans l’enseignement primaire au Bénin Les écoliers au (...)
18-08-2017, La rédaction
Prise en conseil des ministres du 2 août dernier, la décision d’introduction de l’anglais au cours primaire dès la (...)  

Retour des occupants des espaces publics : Le préfet Toboula (...)
18-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La tempête Toboula est passée. Les occupants illégaux du domaine public, délogés manu militari par le préfet du (...)  

Lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime dans l’espace (...)
17-08-2017, Patrice SOKEGBE
Les relations entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et la République fédérale (...)  

De jeunes femmes leaders de l’Ouémé en formation sur la gestion des (...)
17-08-2017, Karim O. ANONRIN
De jeunes femmes et filles leaders et potentielles candidates aux élections du département de l’Ouémé suivent depuis ce (...)