Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rencontre entre la Cour suprême et les juridictions du fond : Ousmane Batoko au Tribunal de Natitingou

JPEG - 82.3 ko
Ousmane Batoko, président de la Cour suprême

Les membres de la cour suprême avec à leur tête le président Ousmane Batoko sont à Natitingou depuis 48 heures dans le cadre de la 4ème rencontre trimestrielle entre la Cour suprême et les juridictions du fond. Pour la circonstance, ce sont les locaux du Tribunal de première instance de première classe de Natitingou qui abritent la rencontre. A l’entame de la cérémonie, il a été observé une minute de silence pour honorer la mémoire du Général Mathieu Kérékou qui sera d’ailleurs inhumé à Natitingou dans quelques jours. Dans son allocution, le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, a laissé entendre qu’il s’agit d’un rendez-vous d’échange d’expériences et d’expertises qui permettra aux Magistrats du fond de s’imprégner de la mission d’unification du droit et d’harmonisation de la jurisprudence qui est la leur. « …La Cour suprême, placée au sommet de la pyramide judiciaire se devait d’instituer un cadre d’échange périodique, pour discuter de l’office du juge tant dans sa grandeur que dans ses servitudes ; analyser les forces et faiblesses de l’œuvre de justice tout en partageant les grandes orientations et tendances jurisprudentielles de la Cour suprême, entre juges de cassation et juges du fond… », a précisé le président Ousmane Batoko. Tout en remerciant la fondation Friedrich Ebert pour sa sollicitude quotidienne, il a exhorté les participants au travail en les invitant à mutualiser les acquis pédagogiques de cette quatrième session. En effet, pour le président de la Cour suprême, ce n’est qu’à ce prix que ce forum judiciaire national conservera toute sa pertinence et son intérêt ; afin de faire de la justice béninoise une institution véritablement Républicaine. Il faut préciser que la tenue de cette 4ème rencontre trimestrielle a été rendue possible grâce à la Fondation Friedrich Ebert, qui par la voix de sa représentante à la cérémonie, Nouratou Zato Yoto Yérima, a confié être convaincue du rôle du pouvoir judiciaire dans la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie.
Régis Hyppolite AGOSSOU

27-11-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)  

Entretien avec Professeur agrégé en ophtalmologie sur le Glaucome : (...)
18-01-2017, La rédaction
En Afrique, la cécité de l’œil est de plus en plus croissante. La première cause est la cataracte. Mais une autre cause (...)  

Arrêtés à Kandi : Deux trafiquants d’ivoire condamnés à 6 mois (...)
18-01-2017, La rédaction
Le tribunal de Kandi a rendu hier son verdict en défaveur des trafiquants arrêtés avec 3,2 Kg d’ivoire, en octobre (...)  

Prof. Michel Boko, à propos de l’assainissement de la ville de (...)
18-01-2017, La rédaction
Les différentes actions entreprises par le Gouvernement ces derniers mois pour la protection de l’Environnement (...)