Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rencontre entre la Cour suprême et les juridictions du fond : Ousmane Batoko au Tribunal de Natitingou

JPEG - 82.3 ko
Ousmane Batoko, président de la Cour suprême

Les membres de la cour suprême avec à leur tête le président Ousmane Batoko sont à Natitingou depuis 48 heures dans le cadre de la 4ème rencontre trimestrielle entre la Cour suprême et les juridictions du fond. Pour la circonstance, ce sont les locaux du Tribunal de première instance de première classe de Natitingou qui abritent la rencontre. A l’entame de la cérémonie, il a été observé une minute de silence pour honorer la mémoire du Général Mathieu Kérékou qui sera d’ailleurs inhumé à Natitingou dans quelques jours. Dans son allocution, le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, a laissé entendre qu’il s’agit d’un rendez-vous d’échange d’expériences et d’expertises qui permettra aux Magistrats du fond de s’imprégner de la mission d’unification du droit et d’harmonisation de la jurisprudence qui est la leur. « …La Cour suprême, placée au sommet de la pyramide judiciaire se devait d’instituer un cadre d’échange périodique, pour discuter de l’office du juge tant dans sa grandeur que dans ses servitudes ; analyser les forces et faiblesses de l’œuvre de justice tout en partageant les grandes orientations et tendances jurisprudentielles de la Cour suprême, entre juges de cassation et juges du fond… », a précisé le président Ousmane Batoko. Tout en remerciant la fondation Friedrich Ebert pour sa sollicitude quotidienne, il a exhorté les participants au travail en les invitant à mutualiser les acquis pédagogiques de cette quatrième session. En effet, pour le président de la Cour suprême, ce n’est qu’à ce prix que ce forum judiciaire national conservera toute sa pertinence et son intérêt ; afin de faire de la justice béninoise une institution véritablement Républicaine. Il faut préciser que la tenue de cette 4ème rencontre trimestrielle a été rendue possible grâce à la Fondation Friedrich Ebert, qui par la voix de sa représentante à la cérémonie, Nouratou Zato Yoto Yérima, a confié être convaincue du rôle du pouvoir judiciaire dans la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie.
Régis Hyppolite AGOSSOU

27-11-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction
Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1860

Affaire décès en groupe des adeptes de l’église de Banamè : Quatre (...)
17-02-2017, Karim O. ANONRIN
Quatre responsables de l’église de Banamè à savoir un évêque et 3 prêtres séjournent depuis hier à la prison civile de (...)  

Nouveau mode de gestion du parc automobile de l’Etat : les (...)
17-02-2017, La rédaction
La décision du Conseil des ministres de gérer désormais le parc automobile de l’Etat par ‘’leasing’’ ou location avec (...)  

Organisation des Travaux dirigés dans les établissements scolaires (...)
17-02-2017, Patrice SOKEGBE
L’organisation des Travaux dirigés (Td) pose depuis quelques années des soucis aux parents et aux apprenants dans bon (...)  

Escroquerie dans les buvettes sans agrément : Les machines à sous (...)
14-02-2017, La rédaction
Le phénomène devient récurent et interpelle les forces de sécurité publique. Dans plusieurs localités du Bénin, (...)