Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rencontre entre la Cour suprême et les juridictions du fond : Ousmane Batoko au Tribunal de Natitingou

JPEG - 82.3 ko
Ousmane Batoko, président de la Cour suprême

Les membres de la cour suprême avec à leur tête le président Ousmane Batoko sont à Natitingou depuis 48 heures dans le cadre de la 4ème rencontre trimestrielle entre la Cour suprême et les juridictions du fond. Pour la circonstance, ce sont les locaux du Tribunal de première instance de première classe de Natitingou qui abritent la rencontre. A l’entame de la cérémonie, il a été observé une minute de silence pour honorer la mémoire du Général Mathieu Kérékou qui sera d’ailleurs inhumé à Natitingou dans quelques jours. Dans son allocution, le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, a laissé entendre qu’il s’agit d’un rendez-vous d’échange d’expériences et d’expertises qui permettra aux Magistrats du fond de s’imprégner de la mission d’unification du droit et d’harmonisation de la jurisprudence qui est la leur. « …La Cour suprême, placée au sommet de la pyramide judiciaire se devait d’instituer un cadre d’échange périodique, pour discuter de l’office du juge tant dans sa grandeur que dans ses servitudes ; analyser les forces et faiblesses de l’œuvre de justice tout en partageant les grandes orientations et tendances jurisprudentielles de la Cour suprême, entre juges de cassation et juges du fond… », a précisé le président Ousmane Batoko. Tout en remerciant la fondation Friedrich Ebert pour sa sollicitude quotidienne, il a exhorté les participants au travail en les invitant à mutualiser les acquis pédagogiques de cette quatrième session. En effet, pour le président de la Cour suprême, ce n’est qu’à ce prix que ce forum judiciaire national conservera toute sa pertinence et son intérêt ; afin de faire de la justice béninoise une institution véritablement Républicaine. Il faut préciser que la tenue de cette 4ème rencontre trimestrielle a été rendue possible grâce à la Fondation Friedrich Ebert, qui par la voix de sa représentante à la cérémonie, Nouratou Zato Yoto Yérima, a confié être convaincue du rôle du pouvoir judiciaire dans la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie.
Régis Hyppolite AGOSSOU

27-11-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Les paradigmes de l’espérance !
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’Afrique, un continent pauvre mais, grâce à ses atouts, un continent d’avenir. Ça, le Pape François en est convaincu. Et, au tréfonds de son cœur, (...) Lire  

Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
Kakpo Florent, Ahouandjinou Séraphin, Montcho (...)
17-05-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Corrompus sur le qui-vive !
16-05-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de (...)
18-05-2018, La rédaction
Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en (...)  

Police Républicaine : Les actes de reversement et de reclassement (...)
16-05-2018, La rédaction
Le Directeur général de la police républicaine (Dgpr), Nazaire Hounnonkpè a pris hier, l’acte portant modalités de (...)  

Lutte contre la défécation à l’air libre à Akpakpa-Dodomè : Le Mcvdd (...)
15-05-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Dégagée en vue d’un aménagement conséquent dans le cadre des travaux de protection et de valorisation de la côte à l’Est (...)  

Auteur du braquage du véhicule de la société 3S : Abel Nagnonhou (...)
14-05-2018, Patrice SOKEGBE
Le cerveau de la bande qui a braqué le véhicule de la société 3S il y a 2 ans, et emporté une somme de 1,2 milliards de (...)