Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réorganisation du secteur de l’essence frelatée : Les acteurs approuvent les réformes annoncées

JPEG - 308.6 ko

Bientôt des réformes dans le secteur de la vente de l’essence frelatée. Les acteurs de cette filière payeront désormais des taxes à l’Etat béninois. Cette décision prise en conseil des ministres a été soutenue par les responsables de la filière de l’essence frelatée. A travers une déclaration faite le samedi dernier à l’école primaire publique de Mènontin Sud, ils se disent prêts à respecter la décision du gouvernement, mais qu’ils veulent être associés aux réformes concernant leur secteur d’activité. « Nous demandons au Président de la République, son excellence Patrice Talon de nous associer d’une manière ou d’une autre à la prise de décisions concernant le payement des taxes pour l’importation et la commercialisation de l’essence non formelle. Nous détenons en notre sein beaucoup de renseignements utiles qui pourront guider les membres de la commission en charge de ce dossier », a expliqué Ludovic Adandédjan, président du comité des importateurs, vendeurs, transporteurs et revendeurs de l’essence non formelle du Bénin. A en croire ces acteurs, ils sont heureux de la démarche du Président Patrice Talon, contrairement à ses prédécesseurs qui leur déclaraient la guerre. « Nous avons compris qu’il peut effectivement réorganiser le secteur en nous amenant à aller progressivement à la reconversion. Il reste le seul qui a la crainte de Dieu et qui a promis de ne pas nous faire la guerre », a précisé Ludovic Adandédjan. Il a, à cet effet, invité tous les acteurs de l’essence frelatée à rester unis et à respecter les prochaines décisions du gouvernement pour une réforme réussie de leur secteur d’activité.

4-07-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)