Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Retrait des produits du laboratoire New Cesamex : La Dpmed met les officines de pharmacies en garde

JPEG - 128.7 ko

Après les grossistes répartiteurs notamment, la centrale d’achat des médicaments essentiels et consommables médicaux (Came) Ubipharm Bénin, Promopharma, Gapob et U.B phar dans la journée du mardi, les cadres de la direction de la pharmacie, des médicaments et explorations diagnostiques ont effectué hier une visite inopinée dans les officines de pharmacies. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la mission de vérification de la mise en œuvre de la décision du conseil des ministres relative au retrait du marché, des produits du laboratoire New Cesamex. Plusieurs officines de pharmacies ont été parcourues par les inspecteurs pour s’assurer essentiellement du retrait des produits. Il s’agit de la pharmacie Togodou, Adéchina, Camp Guézo, la béninoise et St Pierre de Sèmé Kpodji. Visiblement des mesures ont été prises au niveau de toutes les officines de pharmacies parcourir pour le retrait des produits du laboratoire New Cesamex. Pour le Dr Axell Ligan, responsable de la pharmacie Camp Guézo, les produits du laboratoire New Cesamex ont été retirés depuis le mois de Février des rayons de la pharmacie Camp Guézo. Même son de cloche du côté des différentes officines de pharmacie sillonnées. Au terme du périple, le chef délégation des cadres de la direction de la pharmacie, des médicaments et explorations diagnostiques affirme son satisfecit par rapport au constat sur le terrain. « Au regard du constat, nous sommes satisfaire. Puisque les produits du laboratoire incriminé sont effectivement retirés du marché », s’est réjoui Benoit Honkpévi pharmacien inspecteur de la Dpmeb. Toutefois, il met en les responsables des officines de pharmacies qui disposent encore des produits dudit laboratoire des peines qu’ils encourent s’ils les conservent jusqu’au 14 Avril prochain. « Les responsables qui disposeront de ces produits après le 14 Avril courent 6 mois d’emprisonnement ferme assujettie à 1 million Fcfc comme d’amende », a-t-il affirmé.
Mickaël VOGBE (coll.)

12-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Lutte contre la corruption : Coup de balai l’aéroport de (...)
21-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très remonté contre le rançonnement, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général de Brigade Nazaire (...)  

Compétitivité de la tomate béninoise : Les supplices de l’Or (...)
21-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Contraintes climatiques, pertes post-récoltes considérables, faible capacité de transformation, etc. Avec une (...)  

Législatives 2019 : Les magistrats s’approprient des dispositions (...)
20-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la justice, Sévérin Quenum a procédé au lancement des travaux de l’atelier de formation des magistrats (...)  

Aménagement du Territoire : José Tonato installe les membres du (...)
20-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organes de gestion devant favoriser un aménagement harmonieux du territoire sont en train d’être mis en place. Le (...)