Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Séance de travail du Mctic sur le virus lassa : Etienne Kossi et la plateforme de lutte font le point

JPEG - 66.1 ko

24 décès sur 68 cas enregistrés. C’est le bilan fait hier à l’occasion de la rencontre du ministre de la communication, des technologies de l’information et de la communication avec la plateforme de lutte ainsi que les médias de service public. Cette rencontre a pour but d’amener la presse publique à appuyer les actions de la plateforme en apportant à la population les informations utiles sur les causes, les traitements ainsi que les préventions de la fièvre de lassa. Selon le ministre Etienne Kossi, il vaut mieux appréhender les problèmes avant qu’ils ne deviennent des catastrophes avec des conséquences fâcheuses sur les populations. « Nous voulons mettre à votre disposition la communication pour que vous puissiez mieux sensibiliser les populations », a-t-il fait savoir. A en croire le directeur national de la santé publique, Dr Orou Bagou Yorou Chabi, le nombre de cas enregistré depuis l’apparition en janvier de la fièvre hémorragique à virus lassa s’augmente de jour en jour et les communes de Tchaourou et Ouèssè sont menacées. « Le Bénin est à risque et il faut qu’on fasse un travail efficace. On peut se guérir du virus s’il est détecté tôt », a-t-il souligné. Pour le représentant de l’Unicef Hadrien Bonnaud, les médias doivent donner les informations justes aux populations afin d’éviter les rumeurs. « Tout le monde a besoin de vous pour la diffusion des messages de prévention. Il n’y a pas de fatalité », a lancé Hadrien Bonnaud aux organes de presse publique qui, à leur tour, ont souhaité, pour une bonne exécution de la mission qui leur est confiée, la formation des journalistes sur la thématique ainsi que la disponibilité des sources de renseignements.
Sandric DIKPE (Coll.)

16-02-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)