Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Secteur postal informel au Bénin : L’Arcep sensibilise les compagnies de transport

JPEG - 93.9 ko
Hervé Guèdègbé, secrétaire exécutid/ ARCEP

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste (Arcep-Bénin) a effectué, vendredi dernier dans quelques compagnies de transport, une mission de contrôle du respect de la règlementation par les acteurs du secteur postal informel. Objectif, sensibiliser les acteurs sur la nécessité de se mettre en règle vis-à-vis des normes en matière postale auprès de l’Arcep-Bénin. De ‘’Rimbo Transport’’ à ‘’Pax Express’’ en passant par ‘’3STV Niger’’, ‘’KAO Voyage’’ et autres, le constat n’est pas reluisant. De la tournée effectuée, il ressort que ces compagnies offrent des services postaux dans l’informel. L’organisation, le règlement des contentieux, la nature des colis à transporter ne respectent pas généralement les normes relatives au service postal. Aussi, sont-elles exposées à des risques d’insécurité, de perte de colis, de vol, etc... Pour l’expert postal Zakari Bourahima, la phase de sensibilisation a démarré depuis plus de 6 mois et le dernier délai fixé au 12 juillet 2018 pour se mettre en règle n’a pas été respecté. « Depuis le 12 juillet, le délai est passé. On n’a enregistré que 5 compagnies de transport sur la quarantaine que nous avons recensée sur le terrain. D’où la nécessité de venir encore une fois voir si certaines d’entre elles ont arrêté ce service, faute d’agrément ou si elles continuent. Et si elles sont toujours en fonction, nous leur rappelons la nécessité de se conformer aux normes. Cette mission de contrôle de l’Arcep-Bénin est composée d’experts postaux et d’agents assermentés. Les opérateurs visités ont, quant à eux, formulé des doléances à l’endroit des autorités en vue de faciliter les formalités administratives. « Je crois que c’est une bonne initiative, si l’Etat peut nous aider. Nous en avons besoin, surtout en ce moment où nos activités sont au ralenti à cause l’effondrement du pont de Malanville », a déclaré Yacouba Hamani, Agent de guichet à 3STV Niger. Ensuite, l’expert postal, Zakari Bourahima, rassure : « Nous allons d’abord faire le point de ce que nous avons constaté sur le terrain. Après ce point, nous allons rencontrer les opérateurs, dès la semaine prochaine, les écouter et prendre en compte leurs difficultés. Enfin, nous allons leur suggérer des démarches, les encadrer et les accompagner pour que la règlementation s’applique ».

17-09-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le chef d’Etat-major de l’armée de terre, Fructueux Gbaguidi a procédé hier, à l’ouverture d’un atelier organisé par la (...)  

Lutte contre l’insécurité : Des délinquants arrêtés avec des armes et (...)
22-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Deux Akm, 197 munitions de calibre 7,62 mm. Ce sont les objets retrouvés chez deux individus interpellés dans le (...)  

Lutte contre la corruption : Coup de balai l’aéroport de (...)
21-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très remonté contre le rançonnement, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général de Brigade Nazaire (...)  

Compétitivité de la tomate béninoise : Les supplices de l’Or (...)
21-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Contraintes climatiques, pertes post-récoltes considérables, faible capacité de transformation, etc. Avec une (...)