Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Sonapra : La vérité des chiffres

JPEG - 83.2 ko

La polémique nauséabonde entretenue à dessein autour de la décision prise par le gouvernement de liquider la Société nationale pour la promotion agricole (Sonapra) cache mal la mauvaise gouvernance qui a prévalu à la tête de cette structure étatique au cours de ces dernières années. Outre le népotisme qui l’enlisait, voici quelques chiffres qui en disent long sur le gouffre financier dans lequel végétait la Sonapra au 31 Décembre 2015. Près de 34 milliards de perte cumulée, une trésorerie passive de 32 milliards, des dettes fiscales de l’ordre de 35 milliards de Fcfa et des capitaux propres négatifs de près de 8 milliards. Soit un total cumulé de dette, de passif, de perte, d’un montant de 109 milliards de Fcfa, pendant que les différents directeurs qui ont dirigé cette structure se sont servis à la louche dans les caisses. Ainsi, au lieu de générer de la richesse et de la valeur ajoutée pour l’État, la Sonapra est devenue une source de perte de ressources, d’endettement et donc, une charge sur le budget national. Quel gouvernant responsable peut rester insensible devant une gestion aussi calamiteuse des ressources publiques ? En tout cas, pas le président Patrice Talon. Entre réformer, c’est-à-dire liquider, et laisser mourir la Sonapra, le chef de l’Etat a opéré le choix de la raison. Et, il est de bonne guerre de s’inquiéter du sort du personnel de cette société, du fait de la liquidation, mais le président Patrice Talon en bon père de famille saura faire ce qu’il faut. Une gouvernance au service de l’intérêt général, c’est le combat du régime du Nouveau départ. Peuple béninois, ton intérêt est où ?

12-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Lutte contre l’insécurité dans l’arrondissement d’Akassato : Trois (...)
18-06-2018, Isac A. YAÏ
La Police Républicaine ne manque aucune occasion pour déjouer les plans des hors-la-loi. C’est le cas dans la nuit du (...)  

Les ‘’revenants’’ sèment la terreur à Cocotomey : Un Egoungoun (...)
14-06-2018, La rédaction
Un incident ou une dérive de plus ! Un jeune homme est passé de vie à trépas dans la nuit d’hier après avoir été (...)  

Pour trafic de produits de faune : 6 présumés trafiquants arrêtés (...)
14-06-2018, La rédaction
Le gouvernement, avec sa nouvelle stratégie de quadrillage du terrain, est décidé à mettre hors d’état de nuire les (...)  

Sécurité et service de soin en Afrique : La Cimsa 2018 prévue pour (...)
14-06-2018, Isac A. YAÏ, La rédaction
« L’apport du numérique dans l’amélioration de la performance des systèmes de santé en Afrique : quels enjeux pour la (...)